www.media-web.fr

Eolien en baie de Saint-Brieuc : la résistance s’organise

Un rendez-vous est organisé par « Gardez les Cap » et le comité des pêches 22 Vendredi 7 mai à 10h au pied du phare du cap Fréhel pour dénoncer « l’écocide qui commence »
4 mai 2021, Navire AEOLUS d'IBERDROLA (140m x 45m) depuis la pointe de Pléneuf
4 mai 2021, Navire AEOLUS d'IBERDROLA (140m x 45m) depuis la pointe de Pléneuf

Ce rassemblement a pour but de soutenir les pêcheurs qui défendent leur métier, leur zone de pêche et sont contraints de se battre contre l'accaparement et la destruction de la baie de Saint-Brieuc par la multinationale espagnole IBERDROLA.

Les pêcheurs vont se mobiliser en mer et  sur Zône de la basse du NORDE pour empêcher les travaux de se poursuivre.

Dans un communiqué Gardez les Cap dénonce «  Pour ancrer 62 éoliennes, IBERDROLA devra réaliser au minimum 190 forages et excavations de 40m dans les fonds marins benthiques de la baie de Saint-Brieuc à plus de 200 décibels dans l'eau »

IBERDROLA a refusé

 - De protéger du bruit les dauphins, les marsoins, toute la faune marine, par des rideaux de bulles

 - D'aspirer les millers de m3 de sédiments secs extraits qu'Iberdrola entend rejeter dans la mer

 - De changer le système de protection des fondations, 160kg d'aluminium seront largués chaque jour dans la baie

-  D'adopter un calendrier qui respecte  le cycle de vie des espèces marines, Iberdrola débarque dans la baie en pleine reproduction des espèces, notamment des homards

« La FRANCE est en infraction, en accordant cette concession exclusive à IBERDROLA, elle n'a pas respecté le droit environnemental européen et envoie l'armée défendre un développeur voyou qui va empocher 4,7 milliards d'euros au détriment des citoyens. »

06/05/2021 | 2 commentaires
Article suivant : « Eolien baie de Saint-Brieuc : bataille de sondages entre Ailes Marines et Gardez les Caps »

Vos commentaires

#1 - Le 08 mai 2021 à 08h38 par Chloé, Saint-nazaire
"Ce rassemblement a pour but de soutenir les pêcheurs qui défendent leur métier, leur zone de pêche et sont contraints de se battre contre l'accaparement et la destruction de la baie de Saint-Brieuc par la multinationale espagnole IBERDROLA."

Par delà ces éoliennes, il apparait de plus en plus en plus que la pensée unique visant à faire croire que le réchauffement climatique nous conduit fatalement à l'apocalypse de la fin du monde va de pair avec les profits des multinationales comme IBERDROLA sans parler des subventions dont celles-ci bénéficient .
"Iberdrola développeur voyou" C'est mille fois vrai et bravo à ce site de s'en faire l'écho.
#2 - Le 10 mai 2021 à 19h51 par Christian COLLAS, St Prouant
ça se passe aussi en Baie du Pouliguen, face à la Baule et à la Côte sauvage du Croisic... mais on en parle pas, tout comme pour les câbles HT 225 000 volts sous les fenêtres des riverains entre st Nazaire et Prinquiau... Atterrage sur la page de la courance interdite aux vacanciers et aux campeurs de l'Eve...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter