www.media-web.fr

Elections régionales Bretagne : Christian Troadec, plus breton tu meurs…

Christian Troadec est candidat tête de liste « Oui la Bretagne » aux élections régionales. Celui qui n’a pas la langue dans sa poche, Maire de Carhaix, co-fondateur des Vielles Charrues et supporter de l’En Avant de Guingamp depuis plus de 30 ans, commence à faire trembler la majorité socialiste de la Région Bretagne, car de son score au 1er tour qu’il espère à deux chiffres dépendra le résultat de l’élection.
Christian Troadec
Christian Troadec

Entretien

Christian Troadec, bonjour, j’ai lu dans votre programme que vous parliez d’institutions autonomes pour la Région Bretagne, vous voulez l’indépendance ?

Je souhaite que l’on aille au plus loin de ce que nous permet le cadre actuel, qu’on aille au maximum. Ensuite, je pense qu’il faut que la France se dégraisse, il faut qu’il y ait une révolution institutionnelle en France, une évolution vers une décentralisation des pouvoirs donnés aux régions et en particulier ici en Bretagne, le pouvoir économique. Il faut que nous ayons les leviers nécessaires pour initier une nouvelle politique pour lutter contre le chômage, créer de la richesse, pour aller de l’avant.

Quelle est votre position dans le dossier du Crédit Mutuel de Bretagne* ?

Il s’agit d’un véritable holdup en col blanc organisé par l’est de la France sur le Crédit Mutuel de Bretagne. C’est inacceptable, il faut que l’on conserve ici l’autonomie nécessaire de décisions, pleine et entière,  pour les dirigeants et le bon développement du CMB. L’avenir ne se fait pas qu’à Paris, on doit rejeter la position du gouvernement et de ses représentants qui veulent faire en sorte que l’autonomie de la banque soit informatique.

Que proposez-vous pour l’agriculture bretonne, pour l’élevage ?

Un vrai plan stratégique breton pour l’agriculture et l’agroalimentaire puisque ça va de pair ; pour faire en sorte de créer de la visibilité pour les acteurs économiques, même s’il y a beaucoup de souffrance en ce moment dans le monde agricole, il y a aussi des gens qui innovent et vont de l’avant et qui font ce qu’il faut pour développer leur exploitation. Je pense qu’avec une véritable vision stratégique de l’agriculture bretonne et de l’agroalimentaire on aura déjà un cap pour situer et soutenir. La première mesure que l’on prendra au Conseil régional de Bretagne, c’est de demander au gouvernement de la France et à l’Europe la fin du dumping social organisé par les Allemands dans leurs abattoirs. Depuis trop longtemps maintenant, des travailleurs détachés viennent travailler dans les abattoirs allemands, nous allons exiger que cesse cette concurrence déloyale entre allemands et bretons. 

L’Imam de Brest qui est montré du doigt pour ses positions radicales, vient de voir la mosquée perquisitionnée sur ordre du Préfet, approuvez-vous cette décision, que dites vous aux musulmans de la cité brestoise ?

Moi je prône la laïcité, il ne faut pas que la religion investisse la politique et réciproquement. Je ne comprends pas ce que fait la religion dans la politique. Moi je connais des musulmans qui vivent leur religion comme les catholiques peuvent le faire. Il ne faut pas stigmatiser, il faut regarder cela avec beaucoup de prudence. S’il y avait un problème avec une personne qui est dans un champ radical et bien il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités et ne lui permette pas de continuer à tenir  la prêche dans sa mosquée, sans dramatiser, sans en faire trop de publicité.

On ne vous a pas entendu sur le futur aéroport du grand Ouest à Notre Dame des Landes ?

Parce que j’ai toujours considéré qu’il fallait un grand aéroport international en centre Bretagne. La création du territoire breton aurait été totalement modifiée, si ce grand aéroport avait été construit en centre Bretagne. Il n’est d’ailleurs pas trop tard, si Notre Dame des Landes ne se fait pas et je pense qu’il ne faut pas qu’il se fasse - je suis contre car il y aurait une fracture immense entre l’est et l’ouest de la Bretagne. Avec un grand aéroport en plein centre de la Bretagne, avec la fermeture de certains aéroports existants, il y en a beaucoup trop aujourd’hui : 11 et seulement 4 ou 5 qui sont viables. Avec 4 ou 5 aéroports sur le littoral et un en plein centre, on aurait la possibilité d’avoir un vrai aménagement du transport en Bretagne.

Si au premier tour des élections régionales vous faîtes un score à deux chiffres que ferez-vous au deuxième tour ?

Si on dépasse l’objectif fixé des 10% nous nous maintiendrons au second tour. Nous voulons créer une force régionaliste en Bretagne, c’est le moment, la France a besoin de régionalisation. Nous ambitionnons même pour l’avenir, si le résultat est favorable, de créer demain une formation politique à vocation majoritaire régionaliste en Bretagne.

Mais en vous maintenant, vous courez le risque de faire élire la droite à la Région ?

Ecoutez, si demain la droite est élue, c’est que le PS n’a pas été bon et Monsieur Le Drian est très peu respectueux des électrices et des électeurs. J’étais sur le marché hier à Brest. Beaucoup de gens ne comprennent pas, et même des socialistes, l’attitude de Jean-Yves Le Drian. Dans une campagne électorale, on ne peut pas tourner le dos aux électeurs et leur dire on verra cela la dernière semaine. 

Christian Troadec en campagne sur le marché Saint-Louis à Brest avec ses colistiers du Finistère
Christian Troadec en campagne sur le marché Saint-Louis à Brest avec ses colistiers du Finistère

* Crédit Mutuel

Depuis des années, la banque est dans une guerre d’influence entre le Crédit Mutuel de l’Est avec ses 11 fédérations plus le CIC. Ces derniers ont réalisé 3 milliards d’euros de résultat net contre 269 millions d’euros pour la banque bretonne qui regroupe 3 fédérations : Crédit mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central.

La confédération nationale du Crédit Mutuel a demandé de passer du statut associatif à celui de  société coopérative à capital variable. Le changement n’attend plus que l’avis du Ministre des finances.

Auteur : JR | 23/11/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Régionales Pays de la Loire : Debout la France et le Mouvement écologiste indépendant : une alliance inattendue. »
Article suivant : « Régionales Bretagne : L’UDI a retiré son investiture à Marc Le Fur Les Républicains »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter