www.media-web.fr

Élections Européennes : Les Républicains ont présenté les 26 premiers de la liste

Les membres de la Commission nationale d’Investiture réunis ce jour, mercredi 06 Mars 2019, au siège national des Républicains, ont validé les candidatures suivantes : Nadine Morano (4e), Brice Hortefeux (5e), Geoffroy Didier (7e) ou l'ancien directeur général de la police nationale Frédéric Péchenard (9e).
Brice Hortefeux et Nadine Moranano en 5 et 4 sur la liste
Brice Hortefeux et Nadine Moranano en 5 et 4 sur la liste

Dans les Côtes d’Armor Alain Cadec député européen sortant sera à nouveau sur la liste en 13e position. Alain Cadec est président du département des Côtes-d’Armor. Il était aussi président de la commission de la pêche au Parlement européen.

En Loire-Atlantique Sébastien Pilard, Conseiller Régional sera en 25ème position sur la liste. Ce dernier ancien co-fondateur de Sens Commun avait été battu au premier tour des dernières élections législatives.

Sébastien Pilard exprimait sa vision de l’Europe sur le site boulevard Voltaire : « Notre ligne a toujours été très claire. Nous sommes européens, mais nous souhaitons refonder l’Europe profondément dans le sens d’Europe des nations qui protège notre économie et qui nous protège contre l’immigration. Nous ne sommes absolument pas en accord avec la vision très fédéraliste d’ Emmanuel Macron. Rappelons qu’il voudrait transformer la France en province européenne. Nous sommes aussi en désaccord avec Marine Le Pen et le Rassemblement national qui voudrait jeter l’Europe à la poubelle. »

Les 26 premiers candidats :

1 – François-Xavier BELLAMY

2 – Agnès EVREN

3 – Arnaud DANJEAN

4 – Nadine MORANO

5 – Brice HORTEFEUX

6 – Réservée à une femme issue du mouvement Les Centristes d’Hervé MORIN

7 – Geoffroy DIDIER

8 – Anne SANDER

9 – Frédéric PECHENARD

10 – Laurence SAILLIET

11 – Franck PROUST

12 – Cristina STORONI

13 – Alain CADEC

14 – Lydia GUIROUS

15 – Bernard ASSO

16 – Angélique DELAHAYE

17 – Guillaume GUERIN

18 – Réservée à une femme issue du mouvement Les Centristes d’Hervé MORIN

19 – Patrick BORE

20 – Réservée à un représentant des Outre-mer

21 – Philippe MEUNIER

22 – Françoise GUEGOT

23 – Bernard CARAYON

24 – Faustine MALIAR

25 – Sébastien PILARD

26 – Livia GRAZIANI SANCIU

06/03/2019 | 2 commentaires
Article précédent : « Elections européennes 2019 Raphaël Glucksmann candidat avec le PS : « voilà pourquoi j’ai décidé d’y aller. » »
Article suivant : « « Pour une renaissance européenne » le texte du président Macron »

Vos commentaires

#1 - Le 07 mars 2019 à 09h33 par Jean GOYCHMAN, GuÉrande
Sébastien Pilard veut marquer la différence entre sa vision de l'Europe et celle du RN. Ce n'est qu'un élément de langage car depuis près de 10 ans, le FN,aujourd'hui RN, a toujours exprimé, en matière d'Europe, sa vision d'une Europe des "nations et des patries"
Cela dit, les LR sont bien obligés de trouver une différence, après avoir longtemps votés tous les traités européens qui menaient au fédéralisme...
#2 - Le 08 mars 2019 à 15h51 par michel bailly, Bouguenais
Fougié Saint-Brévin Les Pins

Manif Pour Tous, Sens Commun sont deux des piliers de la construction de l'ambitieux politique Sébastien Pilard, par ailleurs respectable et très habile.

Ses propos tenus sur le site Boulevard Voltaire, relatés dans le communiqué ci-dessus, sont à s'y méprendre à confondre, en partie, avec ceux que pratiquait le FN d'une époque pas si lointaine.

Faut-il rappeler à quelle mouvance appartient Boulevard Voltaire ?

Etre POUR une Europe des Nations n'est pas être CONTRE l'Europe.

LR a toujours été pour une Europe fédérale, affirmez-vous ?

De grands Hommes d'Etat RPR/UMP/LR ont défendu l'Europe des Nations avec des idées, des propositions à mille lieues des thèses de l'extrême-droite d'hier et d'aujourd'hui, et ne pourraient supporter, me smble-t-il, l'opportunisme de certains LR d'aujourd'hui.

Ces grands hommes politiques RPR/UMP/LR nous ont mis en garde contre le volet économique maastritchien, bien avant qu'il soit imposé avec ses critères de convergences.

Au RPR, à L'UMP, nous pensions, militions pour une Droite républicaine, européenne (humaniste, bien sûr, sans galvauder cette dernière conviction en bandoulière à chaque instant !!!), tout simplement FN/RN non compatibles sur tous les sujets liés à l'Europe.

Quant à LR ?

Tout en postures, presque tous contre le Chef, presque tous les uns contre les autres.

Deux aspects essentiels pour une image
de vainqueurs annoncés du scrutin du 26 Mai prochain ...

Bon we.
Michel Bailly

PS : Quelle importance accorder à la 25ème place sur cette liste ?
De mémoire, LR dispose de 20 eurodéputés à ce jour.
Le 27 Mai LR auront-ils obtenu 25 eurodéputés ?

D'ici la date de clôture des listes, cette 25ème place sera-t-elle toujours détenue par celui d'aujourd'hui, ou fera-t-elle l'affaire de quelqu'un d'autre, au nom d'un élargissement ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter