www.media-web.fr

EELV Pays de Loire : pas question de s’éloigner de ses convictions !

En décembre dernier, Europe Écologie Les Verts Pays de Loire s’est prononcé contre l’aide par financement public d’une holding produisant des agro-carburants dans la région. Compte tenu de l’absence d’information à ce sujet, Media Web a rencontré Jean Philippe Magnen, conseiller municipal à Nantes, élu communautaire délégué à l'économie sociale et solidaire et conseiller emploi et formation de la candidate Eva Joly, pour en savoir un peu plus sur cette opération.
Jean Philippe Magnen ici avec Eva Joly
Jean Philippe Magnen ici avec Eva Joly

Dans la lettre Libre expression n°49 du Conseil Régional, le parti Europe Écologie les Verts s'explique « Lors de la CP (commission permanente), le groupe EELV s’est opposé à un dossier et a exprimé des réserves sur un second. Le premier concerne une holding dont l’objet est la production d’agrocarburants et d’oléagineux en partie OGM. Ce groupe fait 5,6 milliards de CA et 53,6 millions d’euros de bénéfices consolidés. Une situation financière ne nécessitant pas particulièrement de soutien public. Porté par une entreprise locale du groupe au sein d’un projet collectif, ce dossier est axé sur le développement de la vaccination via une technique d’administration orale. La question de la vaccination à grande échelle fait débat notamment en termes d’impacts sanitaires et environnementaux. Pour toutes ces raisons, EELV, fidèle à ses valeurs environnementales et démocratiques, a logiquement voté contre ».

Il s’agit de l’entreprise Sogeval, Laboratoire pharmaceutique vétérinaire français qui développe, fabrique et commercialise des produits vétérinaires, installée à Laval. En 2010, elle faisait plus de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.
Dans une dynamique de recherche et développement, l’entreprise a fait une demande d’aide de financement public pour favoriser le développement des vaccins. Dans le cadre du pôle de compétences de biothérapies, la société Sogeval souhaite disposer d'équipements pour effectuer des tests grandeur nature sur les animaux.
Europe Ecologie Les Verts s’est prononcé contre l’attribution de cette aide. La mise en place des aides publiques s’effectue sur plusieurs critères dont certains sont environnementaux. La société Sogeval fait partie du groupe industriel Glon Sanders qui développe notamment les OGM pour l’alimentation animale. En ce sens, le parti écologiste considère que cela va à l’encontre des projets politiques qu’il porte. Comme le souligne Jean Philippe Magnen « On aurait dû, sur des productions industrielles, faire état dans le dossier de l’ensemble des l’activités du groupe. Cette recherche et développement ne nous apparaît pas prioritaire et le groupe fait assez de bénéfices pour aider cette PME »
Jean Philippe Magnen s’interroge à travers cet exemple « doit-on aider toute entreprise qui s’implante parce qu’elle crée de l’emploi ? Ou doit-on attendre que l’entreprise, qui crée de l’emploi, ait du sens par rapport au territoire régional ? ».
L’aide publique pour Sogeval a été votée par les autres parties prenantes de la commission au motif que son appartenance au groupe n’avait rien à voir. Un exemple qui montre que l'étude de certains dossiers mérite d'être approfondie et que l’appartenance à un groupe et (ou) le montage financier doivent être des critères d’attribution des aides à l'innovation. Europe Écologie Les Verts confirme qu’il sera vigilant face à toutes ces demandes.

Auteur : SD | 05/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Algues vertes : quelle salade ! »
Article suivant : « La région Pays de Loire accompagne les pratiques durables »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter