www.media-web.fr

Des chercheurs ouvrent la porte de la thérapie chromosomique

Un article de la revue Nature explique comment des chercheurs ont réussi in vitro à inactiver un des trois chromosomes 21 qui induisent la maladie appelée dans le passé « mongolisme ».

« Emmitoufler» des chromosomes pour les rendre inactifs est l'idée qu'un groupe de chercheurs d'une équipe américano-canadienne a décidé d'appliquer à la trisomie 21 in vitro.En inactivant un des chromosomes moins de gênes sont activés et moins de protéines produites dont celle de l'enzyme qui, en surdose, entraînerait le retard mental des personnes atteintes.

Dans un article de « passeurs de sciences » un des blogs du Monde Pierre Barthélémy relaie cette importante publication, l'explique et la fait commenter par Jean-Maurice Delabar, directeur de recherches au CNRS et responsable d'une équipe à l'unité de Biologie fonctionnelle et adaptative (université Paris-Diderot) qui travaille sur la trisomie 21.

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/07/17/in-vitro-des-chercheurs-reduisent-la-trisomie-21-au-silence/

et http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12394.html

17/07/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Moins de financements européens pour les autoroutes de la mer »
Article suivant : « Près de 400 dirigeants solidaires réunis à Saint-Nazaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter