www.media-web.fr

Départementales : la droite et le centre confiants dans la victoire

Démocratie 44, Union de la droite et du centre, a présenté ses candidats aux élections départementales.

C’est dans une ambiance sereine et enthousiaste que commence la conférence de presse organisée par Démocratie 44 (groupe d’opposition au Conseil général) autour de la présentation de ses candidats aux élections départementales. L’Union de la droite et du centre en Loire Atlantique se réjouit d’être la première organisation en mesure de dévoiler ses 62 candidats. « Nous avons réussi, nous, la droite et le centre, à faire union », se félicite Gatien Meunier, Président de Démocratie 44. Reste que si les 62 candidats titulaires sont désormais connus, les suppléants ne sont pas encore tous trouvés.

Sans le MoDem

Dans la perspective des 22 et 29 mars prochains et autour du slogan « Avançons en confiance », plusieurs formations politiques se sont associées : l’UDI, l’Alliance centriste, le Nouveau Centre, le MPF, l’UMP, le PCD, les Divers droite sans oublier les sans étiquettes. « De nos différences de sensibilité, nous devons nous enrichir », souligne Gatien Meunier. Le MoDem fait figure de grand absent dans ce mouvement de la droite républicaine et du centre. Il a été approché, nous assure le Président de Démocratie 44 : « J’ai rappelé au MoDem qu’il y avait deux élections cette année et qu’il ne fallait pas se tromper d’adversaire dès la première ». Néanmoins, aucun accord n'a pu être trouvé malgré la promesse au parti centriste de pouvoir mener la campagne sur quatre cantons (sur les 31). Quant au Front National, on l’affirme sans ambages « il n’y a pas d’alliance envisageable » et ce, d’autant plus facilement qu’au regard du mode de scrutin, il n’y a pas de risque de triangulaires entre le premier et le second tour. On s’empresse néanmoins d’ajouter que l’on fait bien la distinction entre les électeurs du FN et le parti en lui-même. Il ne s’agirait pas non plus de perdre des voix !

Redécoupage

Avant de présenter le groupe et ses candidats, Gatien Meunier ne résiste pas à la tentation d’évoquer la réforme du mode de scrutin des élections départementales par l’Assemblée nationale le 17 avril 2013. Pour ce qui relève de la re-fondation des cantons (ils ont été divisés par deux sur l’ensemble du territoire), il dénonce un redécoupage partisan. « La sélection a fait preuve d’un réel amateurisme » qu’il qualifie même de « tripatouillage ». Il rappelle par ailleurs que lors d’une cérémonie organisée par le groupe droite, centre et indépendants de l’Assemblée des départements de France, la Loire Atlantique s’est vue remettre les Ciseaux d’or du tripatouillage électoral.

Le programme

On ne s’attarde pas sur l’anecdote pour présenter la stratégie. Ce que l’on sait pour l’instant du programme : il s’inscrira dans une logique de territoire, de compétence, de proximité et de disponibilité. Les grandes lignes : maintien des investissements, réduction des coûts de fonctionnement en se concentrant sur les compétences obligatoires et proposition de projets réalistes et réalisables. La construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en fera partie.

Sélection compliquée

Vient ensuite la présentation des 31 binômes. La majorité des candidats sont élus (49 sur 62 dont 14 siègent actuellement au Conseil général). On élude la question de l’investiture et notamment de la position des militants (qui n’ont visiblement pas réellement eu l’occasion de se manifester) en nous assurant que « chaque parti a validé les candidatures ». La sélection des candidats n’a pas été une mince affaire. Tout d’abord, l’instauration de la parité au sein de chaque binôme a impliqué d’aller à la pêche aux candidates. Par ailleurs, l’agrandissement des cantons a généré un jeu de chaises musicales avec plusieurs élus sortants devant un seul fauteuil de candidat. « Face aux ambitions personnelles que l’on peut comprendre, il a fallu proposer des compensations aux déçus », signale Gatien Meunier. Un journaliste interroge sur le retrait en dernière minute (visiblement contraint) du candidat Yves Hermian sur une circonscription nantaise. Le visage du maître de cérémonie se crispe, il cherche ses mots pour donner une réponse plus qu’évasive : « Face à l’équilibre des partis, il n’a pas semblé être le bon candidat ». La sélection des candidats n’est pas un long fleuve tranquille et Gatien Meunier de conclure : « Nous ne sommes pas à l’abri de candidatures sauvages ».

Confiance

Néanmoins, une chose est sûre, en cas de victoire de de l’union de la droite et du centre les 22 et 29 mars prochains, le candidat à la Présidence du Conseil départemental est connu. S’agit-il d’une candidature partagée par tous ? L’intéressé, Gatien Meunier (vous l’aurez deviné) acquiesce timidement. Les candidats présents s’élancent alors dans une longue salve d’applaudissement sous l’impulsion de Rodolphe Amaillant, maire de Vertou et conseiller général, improvisé chauffeur de salle l’espace d’un instant. Les sourires emplissent à nouveau les visages, témoignant de la confiance qui règne au sein de l’équipe en la victoire à venir, dans un contexte politique plutôt favorable.

Les candidats du département

Ancenis : 

Claude GAUTIER - Conseiller général - Maire de Varades Nadine YOU – Adjointe au Maire de Mésanger 

La Baule Escoublac :

Gatien MEUNIER – Conseiller général Danielle RIVAL – Conseillère régionale 

Blain :

Jean-Michel BUF – Maire de Blain Marie-Odile VANNERAUD – Adjointe au Maire de Bouée 

Carquefou :

Véronique DUBETTIER-GRENIER - Maire de Carquefou Serge MOUNIER - Maire de Thouaré-sur-Loire 

La Chapelle-sur-Erdre :

Erwan BOUVAIS – Conseiller municipal de La Chapelle-sur-Erdre Élisa DRION – Adjointe au Maire de Treillières 

Châteaubriant :

Catherine CIRON – 1ère adjointe au Maire de Châteaubriant Bernard DOUAUD – Conseiller général – Maire de Soudan 

Clisson : 

François GUILLOT - Maire de Gétigné Nelly SORIN - Maire de Vieillevigne 

Guémené-Penfao :

Yannick BIGAUD – Conseiller général – Maire de Guémené-Penfao Anne-Sophie DOUET – de Nozay

Guérande :

Jean-Pierre BERNARD – Maire de Mesquer Chantal BRIERE - Maire de Saint-Lyphard

Machecoul :

Jean-Raymond AUDION – Conseiller général Fabienne MERCERON – Conseillère municipale de Sainte-Pazanne

Nantes 1 :

Xavier FOURNIER - Conseiller municipal de Nantes Anne-Sophie GUERRA Conseillère générale – Conseillère municipale de Nantes 

Nantes 2 :

Jérôme DUCHESNE Stéphanie LEAUTE 

Nantes 3 :

Louisa AMROUCHE Patrice BOLO 

Nantes 4 :

Rozenn HAMEL - Conseillère municipale de Nantes Guillaume RICHARD - Conseiller municipal de Nantes 

Nantes 5 :

Patricia RIO – Conseillère municipale de Nantes Jean-Philippe THOIRY 

Nantes 6 :

Roseline ARZEL Benoit STEKR-RIDEL - Conseiller municipal de Nantes

Nantes 7 :

Jean-Marc DORMOY Yasmine GHENAÏ – Conseillère municipale de Nantes 

Nort-sur-Erdre :

Jean-Luc BESNIER – Conseiller général – Maire de Petit-Mars Anne-Marie CORDIER – Adjointe au Maire de Ligné 

Pontchâteau :

Bernard CLOUET – Conseiller général Dominique FRASLIN – Adjointe au Maire de Saint-Gildas-des-Bois 

Pornic :

Patrick GIRARD – Conseiller général Christiane VAN GOETHEM - Adjointe au Maire de Pornic 

Rezé 1 :

Erwan GOUIFFES – Conseiller municipal de Bouaye Françoise RABBE – de Bouguenais

Rezé 2 :

Brigitte DOUSSET – Conseillère municipale de Rezé Antoine GAUTIER – Conseiller municipal de Rezé

Saint-Brevin-les-Pins :

Marie-Christine CURAUDEAU - Adjointe au Maire du Pellerin Yannick HAURY - Conseiller général - Maire de Saint-Brevin-les-Pins

Saint-Herblain 1 :

Jeannick CAVALIN - Conseillère municipale de Saint-Herblain Luc MINCHENEAU – Conseiller municipal de Sautron 

Saint-Herblain 2 :

Matthieu ANNEREAU – Conseiller municipal de Saint-Herblain Monique MAISONNEUVE - Adjointe au Maire d’Orvault 

Saint-Nazaire 1 :

Philippe CADIET – Candidat 2011 Florence BEUVELET - Conseillère municipale de Saint-Nazaire

Saint-Nazaire 2 :

Erwan PAUL – de Saint-Nazaire Magali PIED – de Donges 

Saint-Philbert-de-Grand-Lieu :

Stéphan BEAUGE - Conseiller général - Maire de Saint-Philbert-de-GrandLieu Karine PAVIZA - Maire de Geneston

Saint-Sébastien-sur-Loire :

Marcelle CHAPEAU – Maire de Haute-Goulaine Laurent TURQUOIS – Adjoint au Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire 

Vallet :

Pierre BERTIN - Conseiller général – Maire du Landreau Charlotte LUQUIAU – de Vallet

Vertou :

Rodolphe AMAILLAND – Conseiller général - Maire de Vertou Agnès PARAGOT - Adjointe au Maire de La Haye-Fouassière - 

Auteur : JR | 23/01/2015 | 4 commentaires
Article précédent : « Départementales : Canton de Pornic La gauche représentée par Alain Verger et Catherine Golly »
Article suivant : « L’UMP 44 propose sa propre reconstruction »

Vos commentaires

#1 - Le 24 janvier 2015 à 07h45 par raminagrobis
Vous servez la soupe à Gatien Meunier sauf sur un point: l'adhésion des adhérents et spécialement, on le devine, ceux de l'UMP, aux choix effectués, mais depuis quand prend-on en considération leur point de vue, enfin ? ce qui compte c'est que l'effondrement du PS permette à l'UMP de revenir au pouvoir départemental qui lui est naturellement dévolu! le reste n'a aucune espèce d'importance, non ?
#2 - Le 27 janvier 2015 à 21h25 par écoeuré, 44
Atlanticiens, Atlanticiennes, 2015 est une année électorale!
Aux départementales vont se succéder les élections régionales en décembre prochain. Mais n'attendez pas le renouvellement de la classe politique. Tous ceux que vous connaissez se précipitent déjà aux avant postes : les anciens battus et les élus cumulards : le conseil général sortant de La Baule Pornichet, l'ex-maire de Batz et conseillère régionale, le député de la presqu'ile, l'épouse du maire UDI de saint Sébastien sur Loire élue conseillère régionale sous les couleurs de l'UMP, le président départemental de l'UMP, le conseiller en communication du président de l'UMP et j'en oublie certainement d'autres qui mangent allègrement à la gamelle de la République et qui attendent les subsides de l'Etat pour s'offrir les vacances pendant 6 ans à coups de commissions et de places d'administrateurs pour lesquels ils n'ont ni la compétence, ni réel intérêt.
Soyez assurés que leur habileté à puiser dans les caisses n'a pas diminué.
Tous ceux là qui nous distribuent des leçons de Morale à longueur de discours pontifiants n'auront qu'à en changer les dates car s'ils connaissent la chanson, ils n'en connaissent pas tout le temps les paroles. Certains des anciens que nous respectons, n'auront plus qu'à se retourner dans la tombe. Mais après tout, ce spectacle désolant auquel nous assistons à chaque renouvellement de mandat, les a t il pas habitués à cette danse? C'est à pleurer.
Qui mettra fin à cette usurpation qui se cache derrière l'alibi de la démocratie?
#3 - Le 08 février 2015 à 15h58 par militant ump
« Nous avons réussi, nous, la droite et le centre, à faire union », ....
OUI mais contre et sans l'avis des militants....
militants UMP ,depuis sa création ,je ne reconnait aucun de mes candidats dans cette liste, pour la simple raison qu'on me les a imposés.
stop à la magouille des mandats à l'insu des militants....
MILITANTS UMP, faites comme moi et ne n'allez pas voter pour une liste qui n'est pas la notre!
#4 - Le 09 mars 2015 à 11h11 par miab3, Orvault
Pour qui voter quand on voit ce qui est fait de nos impôts ?!!! Hôtel Albert ( entre autres ) à Orvault rempli de Roms faute d'appartements disponibles et comme par hasard cambriolages en chaîne dans le quartier . Si j'avais le choix je voterais FN . Quelle différence entre UMP et PS ?... Dans les 2 cas plus de 200.000 immigrés / an + les clandestins + les innombrables naissances + le tsunami des populations de l'Est !!! entretenus faute de travail par le contribuable ( soins , médicaments et lunettes , logement et argent de poche ) et une insécurité qui explose . 80 ZSP officiellement ... ( zones de sécurité prioritaires ) définies par le ministère de l'intérieure comme " zones d'insécurité quotidiennes " , soit toutes les villes avec des cités à dominante musulmane !!! voila ce que l'UMPS a fait de la France et ça continue ; dans 20 ans à ce rythme il y en aura 6 à 7 millions de plus sans compter les populations de l'est , qu'est ce que l'on va devenir ?!!! UMPS , vous sabordez la France , vous êtes des traitres ./

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter