www.media-web.fr

Débat - ou pas - d’orientation budgétaire pour 2012

Débat d’orientation budgétaire et logements sociaux au programme du conseil communautaire de Cap Atlantique.

Le débat d’orientation budgétaire de Cap Atlantique pour l’année 2012 s’est déroulé jeudi soir. Ou du moins aurait dû avoir lieu jeudi. Car le rapport de Guy Bertho, maire de Camoël et vice-président délégué aux finances, n’a suscité que peu de réactions. La situation de la communauté de communes est saine, Cap Atlantique ayant trouvé l’équilibre budgétaire depuis 2003. Au 31 décembre 2010, l’épargne est même de 4 884 372 €. Des hausses de personnel, de dépenses déchets, de dépenses transports… sont prévues mais sans qu’il y ait besoin « d’augmenter la taxe d’habitation si nous restons sur les projets prévus. Elle ne sera augmentée que s’il y a des projets à réaliser en urgence », explique Yves Métaireau, maire de La Baule et président de Cap Atlantique. Parmi les projets : l’augmentation du prix de l’eau. Deux hypothèses possibles : une augmentation de 2 % par an ou une augmentation de 1,5 %. La première option est pour l’instant privilégiée par les élus. La dette est en cours d’extinction, sauf gros projet nécessitant un emprunt, elle devrait passer de moitié d’ici 2020. Guy Bertho rappelle dans les grandes lignes quels sont les investissements « traditionnels » de Cap Atlantique : accroître le niveau général d’activité économique, produire du logement locatif social, améliorer l’habitat existant, gérer l’environnement, satisfaire les usagers…
 

Cinq programmes de logement locatif social

En parlant d’habitat social, les élus ont voté cinq subventions pour ces programmes d’intérêt communautaire. Le premier à Herbignac pour l’opération La Maison Paressant, réalisé par Espace Domicile. Le coût de l’opération revient à 1 143 104 € TTC pour onze logements. Cap Atlantique va financer le projet à hauteur de 54 500 €. Le deuxième à La Baule pour l’opération Le Clos Sohier, réalisé par Espace Domicile. Le coût de l’opération revient à 366 232 € TTC pour trois logements. Cap Atlantique va financer le projet à hauteur de 15 500 €. Le troisième à La Baule pour l’opération Le Rev, réalisé par Espace Domicile. Le coût de l’opération revient à 2 982 645 € TTC pour vingt-deux logements. Cap Atlantique va financer le projet à hauteur de 165 000 €. Le quatrième à Mesquer pour l’opération Les Terrasses du Gwen, réalisé par Habitat 44. Le coût de l’opération revient à 2 179 343 € TTC pour dix-neuf logements. Cap Atlantique va financer le projet à hauteur de 114 500 €. Et le cinquième à Saint-Molf pour l’opération Les Roches Blanches, réalisé par Espace Domicile. Le coût de l’opération revient à 728 382 € TTC pour cinq logements. Cap Atlantique va financer le projet à hauteur de 25 500 €.

Auteur : AP | 18/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Voile : 16e challenge des mairies et des collectivités territoriales »
Article suivant : « L’ARS sur tous les fronts »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter