www.media-web.fr

Danielle Rival partage son expérience du 93e salon des maires de France

Cette semaine s’est déroulé le 93e congrès des maires de France et des collectivités territoriales, marqué par le discours de Nicolas Sarkozy, quelques jours après le remaniement gouvernemental. Batz-infos a demandé à Danielle Rival, maire de Batz-sur-Mer, conseillère régionale et vice-présidente de Cap-Atlantique de faire connaître à nos lecteurs une partie de ce qui se joue à la Porte de Versailles à Paris. Plus de 50 000 élus locaux sont invités au salon, et plus de 12 000 d’entre eux s’y sont déplacés cette année. Interview.

Qu’est-ce que le salon des maires ? Où se déroule-t-il et à quelles dates ?
Le salon des maires et des collectivités locales est en quelque sorte un salon professionnel comme il en existe plusieurs milliers en France. Il se déroule au mois de novembre, sur trois jours, au parc des expositions de Paris, porte de Versailles. Il est un point de convergence entre les maires et les partenaires privés ou publics des collectivités locales.
 

Vous y rendez-vous ? Quand ?
Dans la mesure où mon agenda me le permet, j’essaie de m’y rendre chaque année. Cette année, j’y suis allée sur deux jours et demi.
 

Allez-vous au Salon des maires dans un but précis ou considérez-vous que c’est une obligation qui va avec la fonction ?
J’y vais, car je pense qu’il est primordial pour un maire de se tenir informé. Je n’y vais pas par souci de protocole, j’y vais pour travailler, échanger, m’informer et rencontrer mes collègues.
 

Qu’allez-vous faire au Salon des maires ? Avez-vous déjà un planning ou des rendez-vous prévus ?
Oui, c’est un salon qui se prépare. J’étudie quelques semaines avant les conférences, ateliers et tables rondes qui y sont organisées et j’en sélectionne quelques-unes qui m’intéressent plus particulièrement, je pense par exemple à la réforme territoriale. Je procède de la même manière s’agissant des professionnels présents. En fonction des travaux à venir, des projets municipaux… je me rends sur les stands qui m’intéressent afin d’échanger avec les professionnels et prendre de la documentation.
 

Pouvez-vous nous dire un mot sur l’organisation du Salon, son déroulement, ses moments forts ?
Cette année, le moment fort a été la venue du Président de la République, Nicolas Sarkozy. Son intervention était attendue, et je l’ai encore une fois trouvé très pertinent. L’année a été marquée par des réformes importantes du point de vue des finances locales et de l’organisation territoriale. Il y a une certaine inquiétude chez les élus, ce salon a permis d’en dissiper une partie. J’ai assisté à son intervention et ai apprécié, en tant qu’élue locale, qu’il vante « la richesse de la démocratie locale », tout en rendant hommage au courage et à l’engagement des maires.
 

Est-ce que votre mandat au Conseil Régional est un atout, en tant que maire, et lorsque vous représentez Batz-sur-Mer dans ce genre d’événements ?
La décentralisation, puis la montée en puissance de l’intercommunalité, ont profondément bouleversé l’organisation, les compétences et le financement des collectivités territoriales. Les dossiers ne dépendent plus que d’une seule collectivité, ils sont devenus transversaux, et notamment en ce qui concerne leur financement. Dans ces conditions, être maire, vice-présidente de Cap Atlantique et Conseillère Régionale est un atout, car cela me permet de gérer les dossiers avec trois angles de vue et trois « sources de connaissances ». Bien souvent, j’obtiens ainsi des aides sur le financement des projets municipaux, car je sais que telle ou telle aide existe au Conseil Régional et qu’elle est attribuée selon telles ou telles conditions. Contrairement à avant, l’élu local n’a plus un seul interlocuteur, le Préfet, mais de multiples partenaires : l’intercommunalité, le Conseil Général, Le Conseil Régional…
 

Avez-vous une délégation Batzienne qui vous accompagne ?
Des maires adjoints m’accompagnent. Cette année, Serge Riffaut premier adjoint en charge des travaux et des finances, Monique Levenez, maire adjointe en charge des affaires sociales et du scolaire et Didier Hayère, maire adjoint en charge de la culture, du tourisme, de la vie associative et de la jeunesse, ont fait le déplacement. Olivier Decaux, Directeur Général des Services et François Guérin, Directeur des Services Techniques, sont quant à eux venus sur une journée chacun. Chaque année, des élus différents m’accompagnent.
 

Comment les différentes sensibilités politiques s’expriment-elles ? Sont-elles exacerbées ou plutôt en retrait comme c’est souvent le cas pour les mandats municipaux ?
Le salon des maires n’est pas un lieu de polémique. Comme je l’ai dit plus haut, c’est un endroit où on va chercher des idées, des technicités, de l’information…
 

Allez-vous à la rencontre des élus des autres régions, ou plutôt de ceux des Pays de La Loire ?
Je ne fais pas de ségrégation. Je m’intéresse à l’expérience des uns et des autres.
 

Faites-vous un compte rendu lors de votre retour ?
Oui, je fais passer les informations, renseignements, contacts que j’ai pu avoir sur place aux personnes (élus ou agents) qui sont susceptibles de s’y intéresser. Il n’y a pas de compte rendu formel.
 

Enfin, Quelle est la renommée de Batz-sur-Mer auprès des autres maires de France ? Connaissent-ils votre commune ? En faites-vous la promotion ?
Nous avons la chance d’être dans une région connue et reconnue. Beaucoup, beaucoup d’élus connaissent la presqu’île, et donc Batz-sur-Mer, pour y être un jour venus en vacances. Le département de Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire ont également été le berceau de nombreux hommes et femmes politiques (O. Guichard, F. Fillon, R. Bachelot, F. Louvrier, C. Béchu etc, etc. Nous n’avons donc pas de problème de reconnaissance.
La seule précision que je me permets en général d’apporter c’est quand on me dit « Aaaaah, j’adore le sel de Guérande ! ». Je précise alors qu’une grande partie du sel de Guérande est en fait du sel de Batz-sur-Mer !

Auteur : Yoann Daniel | 25/11/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Constitution d'un collectif de défense de la mer entre les estuaires de la Loire et de la Vilaine »
Article suivant : « Aymeric Seassau, secrétaire fédéral du PCF 44, accueille Média-web à la Fête de l’Humanité »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter