www.media-web.fr

COVID-19 : 2ème phase de la campagne de vaccination en Loire-Atlantique

A partir du lundi 18 janvier, les personnes- âgées de plus de 75 ans, et vivant à domicile, sont concernées par la deuxième phase de vaccination. Ces personnes pourront prendre RDV dans le centre de vaccination de leur choix.

 Les inscriptions se font à compter de demain, jeudi 14 janvier, via Sante.fr. Conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé, la montée en puissance de la vaccination sur le territoire s’opère progressivement en donnant priorité aux personnes les plus vulnérables.

Sur place, le soignant qui effectuera le vaccin vous posera quelques questions ou vous fera remplir un questionnaire très simple pour vérifier que vous pouvez être vacciné. Par précaution, une surveillance médicale sera assurée après le vaccin, de 15 min.

Lorsqu’ils ont plus de 50 ans et/ou des comorbidités, les professionnels de santé et les autres professionnels des établissements de santé et services médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables, les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, peuvent toujours se faire vacciner dans des centres dédiés. A compter du 18 janvier, 6 nouveaux centres de vaccination seront ouverts en Loire Atlantique pour les personnes de plus de 75 ans

- Nantes - Vallet - Châteaubriant - Saint-Nazaire - Blain - Pornic

Les modalités prévues pour se faire vacciner (adresse, horaires, réservation par téléphone et en ligne) seront disponibles, à compter du 14 janvier, sur « sante.fr » .

Chaque fois que possible, il est recommandé de réserver en ligne, pour éviter la saturation des standards téléphonique. D’autres centres seront prochainement ouverts et viendront compléter l’offre de vaccination existante.

Faut-il se faire vacciner si on a eu la Covid ?

La Haute autorité de santé estime dans ses recommandations du 17 décembre, qu’il n’y a pas lieu de vacciner systématiquement les personnes ayant déjà développé une forme symptomatique de la COVID. Toutefois, dans le respect des recommandations préliminaires du 30 novembre, ces personnes doivent pouvoir être vaccinées si elles le souhaitent à l’issue d’une décision partagée avec le médecin. Dans ce cas, il parait alors préférable de respecter un délai minimal de 3 mois à partir du début des symptômes.

Ne pas relâcher ses efforts

Pour limiter la propagation de l’épidémie, pour l’ensemble de la population, au moindre doute pensez à vous faire tester. Le test (RTPCR et antigénique) est gratuit et sans prescription médicale. L’ensemble des sites effectuant (sur rendez-vous) des tests de dépistage de la COVID-19 sont répertoriés sur le site Sante.fr, accessible via le lien: https://sante.fr/ ou sur le site de l’ARS.

Le vaccin est une mesure barrière supplémentaire. Mais le virus ne circule pas tout seul, c’est l’homme, porteur du virus, qui circule. Face aux infections respiratoires, des gestes simples permettent de préserver votre santé et celle de votre entourage en limitant la transmission du virus, les gestes barrières :

- Lavez-vous les mains très régulièrement (avec de l'eau et du savon, ou du gel hydro-alcoolique)

- Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir

- Restez toujours à plus d’un mètre les uns des autres et aérer régulièrement les espaces de vie

- Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le

- Saluez sans vous serrer la main, arrêtez les embrassades

- Evitez de vous toucher le visage en particulier le nez et la bouche

- Portez un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas etre respectée.

13/01/2021 | 0 commentaire
Article suivant : « Covid ou pas Covid il faut continuer à se soigner »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter