www.media-web.fr

Conseil régional des Pays de la Loire : les élus écologistes seuls groupe politique opposé au projet du Carnet

Lors de la session du Conseil régional des Pays de la Loire du 16 octobre 2020, les élus du groupe Ecologiste et Citoyen ont proposé un vœu pour demander l’abandon du projet d’extension du Grand Port Maritime de Nantes-Saint-Nazaire sur le site du Carnet.
Les élu.e.s du groupe écologiste et citoyen – Nantes Métropole
Les élu.e.s du groupe écologiste et citoyen – Nantes Métropole

Ils ont également souhaité une protection juridique plus importante pour les zones naturelles de l’estuaire de la Loire. Les autres groupes politiques l’ont refusé ou se sont abstenus, malgré l’absence de projet concret d’implantation d’entreprises et l’urgence environnementale.

Franck Nicolon, co-président du groupe Ecologiste et Citoyen : « Notre vœu visait à la fois à affirmer le besoin de voir aboutir rapidement la mise en place de nouveaux outils juridiques de préservation de l’estuaire, ainsi qu’à refuser le projet contre-nature du Carnet. Dans le contexte actuel de crise climatique et d’extinction de la biodiversité, il n’y a en effet pas lieu de réaliser ces travaux. De plus, l’estuaire de la Loire est aujourd’hui le seul grand estuaire français à ne pas bénéficier d’une protection juridique suffisante alors qu’il comprend près de 20 000 hectares de zones naturelles reconnues pour la qualité de leur biodiversité. »

 Cette position est d’ailleurs défendue au même moment par d’autres élus écologistes au sein de leurs institutions respectives : au conseil communautaire de la CARENE et au conseil métropolitain nantais.

Il ajoute : « La présidente du Conseil régional Christelle Morançais, également présidente du Conseil de surveillance du Grand Port Maritime, a confirmé lors de la session qu’aucun projet concret d’implantation d’entreprises sur le site du Carnet n’était à ce jour identifié. Elle a également ajouté qu’il n’y aura pas de zone du Carnet aménagée dans les prochaines années. Cela renforce notre demande d’abandon du projet et d’optimisation de l’espace portuaire existant et des friches industrielles, plutôt que d’artificialisation de nouveaux espaces. »

17/10/2020 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter