www.media-web.fr

Combien faut-il d'anciens champions pour faire courir la bleusaille ?

Didier Deschamps accepte de remplacer Laurent Blanc pour essayer de constituer une équipe nationale « présentable ».
Didier Deschamps aux Guignols
Didier Deschamps aux Guignols

Après le fiasco de l'Afrique du Sud, Laurent Blanc avait accepté la tâche de reprendre cette pitoyable équipe en main. Les « spécialistes » du foot commentent, c’est-à-dire presque la France entière, mais qu'en pensent les autres ? Ceux qui n'y connaissent rien, ne s'y intéressent pas et ne font que subir outre les discussions d’avant le match, d’après le match les sarcasmes des collègues qui les considèrent comme des imbéciles complets. Un peu comme ceux qui se levaient ou s'asseyaient à contretemps à la grand-messe du dimanche, du temps où l'office passait avant l'entraînement de foot.
À supposer que le foot soit une culture, il est avant tout une dictature. « T'en veux, t'en veux pas, t'en auras, et du matin au soir». Qu'une compétition s'annonce et on s'habille foot, on mange foot, on roule foot etc..
Les sponsors y vont à fond, que leur image principale soit liée au sport ou pas. Il y a tant de retombées.

Des nouvelles importantes dans le monde ? Peu importe si l'équipe de France va jouer. Que les femmes de footballeurs débarquent à l'aéroport pour rejoindre les « valeureux guerriers » et elles feront la une. Information.
Le problème c'est que ces garçons ne sont pas toujours guerriers, et quelquefois moins que valeureux.
Alors des solutions sont inventées : les expérimentés sont appelés à la rescousse. Ils ont été champions en 1998 alors...
Sauf que c'était il y a bien longtemps et même si leur aura a peut-être décidé des vocations de ceux qui sont maintenant sur le terrain rien ne dit que les compétences anciennes à jouer soient transférables pour entraîner l'équipe d'aujourd'hui. Ces choix sont-ils techniques, médiatiques, ou « sponsoriques » ?

Après Laurent Blanc c'est Didier Deschamps qui s'y colle. Le nom de Zidane a circulé aussi. Qui d'autre encore ?
Pour ceux qui n'y connaissent rien en foot, ces noms restent ceux d'hommes qui ont donné de la bonne humeur et de la fraternité à notre pays en 98, pour plusieurs mois.
Pourquoi faut-il les associer à une équipe qui nous fait au pire honte, au mieux aucun effet.
Laurent Blanc a terni sa gloire en voulant transmettre son espoir à des joueurs qui ne le méritaient pas et qui ne « respectent pas leur maillot ». Il paraît qu'on dit comme ça en langage autorisé.
Didier Deschamps le sympathique joueur « tant taquetique que techquenique » des Guignols ne va-t-il pas lui aussi s'enliser dans ce chantier boueux ?
Après avoir usé toute l'équipe de 98 faudra-t-il entendre crier « Reviens JPP, reviens, la France, elle a besoin de toi » ?
Si notre pays n'a pas de grande équipe en ce moment acceptons-le. Qu'elle travaille cette équipe de mal polis, qu'on la modifie, et qu'on ne la sorte que lorsqu'elle sera présentable à ce niveau de compétition. Normal qu'on ne soit pas toujours au sommet, mais qu'on ait l'humilité de l'accepter.
Et qu'on arrête de nous casser les oreilles avec des sujets qui n'en sont pas, la copine appointée de Ribéri, les insultes de Nasri, les primes refusées, des punitions qui n'en sont pas pour les méchants garçons etc..
Il y a d'autres sports que le foot, il y a d'autres modèles pour les enfants.
Les Jeux de Londres, espérons-le nous le montreront dans quelques jours.

Mais bon courage Monsieur Deschamps, et ne soyez pas qu'une marionnette dans cette affaire.

 

Auteur : LY | 08/07/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Football : coupe de l’Atlantique, La Chapelle-des-Marais finit la saison en apothéose »
Article suivant : « Ce ballon rond qui nous rend complètement foot ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter