www.media-web.fr

Christophe Clergeau : OUI au transfert pour préparer le développement du territoire pour les 50 prochaines années !

Christophe Clergeau, Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain du Conseil régional des Pays de la Loire, a été auditionné, lundi 23 mai, par la Commission nationale du débat public dans le cadre du futur référendum sur le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes.

Christophe Clergeau a tenu avant tout à insister sur le caractère structurant du transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes : « Nous avons la chance de vivre dans un territoire qui se développe économiquement et qui connaît une croissance forte et durable de sa population. Ces facteurs, conjugués à l’aspiration de plus en plus forte à la mobilité et à l’ouverture internationale, contribueront inéluctablement à la saturation de Nantes Atlantique. L’enjeu du transfert de l’aéroport n’est pas de répondre à des besoins de court terme mais de mener à bien un projet qui est le seul à pouvoir répondre aux enjeux de long terme. Le vote du 26 juin constitue la dernière opportunité de désenclaver l’Ouest et de le relier à l’Europe. Voter oui au transfert, c’est préparer l’avenir, c’est prendre aujourd’hui les décisions indispensables pour demain ».

Christophe Clergeau a insisté sur un second élément lié au premier : le développement économique et l’emploi. « L’aéroport créera certes des emplois à court terme dans le cadre des travaux de réalisation mais c’est surtout sur le moyen et long terme qu’il sera décisif pour le développement de l’emploi à Nantes et dans notre région. L’Ouest souffre aujourd’hui d’un retard d’internationalisation, or l’ouverture internationale est la clef de son développement économique futur. Le nouvel aéroport permettra de doper le tourisme, les exportations et les investissements étrangers, d’accroître les partenariats économiques et de recherche et d’attirer davantage d’étudiants et de talents. Il offrira la possibilité de développer un campus technologique d’envergure internationale autour de l’IRT Jules Verne en doublant les surfaces disponibles et en répondant ainsi à une demande très forte de partenariat et d’implantation. Le transfert de l’aéroport est un élément clé de l’ouverture internationale de l’Ouest, elle-même indispensable à son développement économique et aux emplois de demain ».

24/05/2016 | 22 commentaires
Article précédent : « Notre Dame des Landes est il un nouveau stade bordelais ? »
Article suivant : « Le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes est-il justifié ? »

Vos commentaires

#1 - Le 24 mai 2016 à 23h30 par cliquet
Tous ces projets fumeux qui visent un objectif à 50 ans n'ont jamais abouti.
C Clergeau devrait aller faire un petit tour au sud de Madrid, histoire de jeter un coup d'oeil sur un aéroport que les Espagnols ont surnommé "Don Quichotte" qui n'a jamais vu le moindree avion et qui est à vendre depuis des années sans trouver preneur...
Dans la série des "flops" aéroportuaires, nous avons également Chalon-Vatry, qui devait traiter 150.000 tonnes de fret et qui n'a jamais dépassé 6000...On peut aussi citer Metz-Nancy qui n'a jamais décollé vraiment mais qui devaient tous apporter la prospérité future...
#2 - Le 25 mai 2016 à 08h03 par RAVIER, Nantes
argumentation nulle
il n'y aura pas plus de lignes internationales à NDDL, plutôt moins car les low cost partiront rebutées par les couts très élevés de NDDL
NANTES ATLANTIQUE est hyper compétitif et c'est çà qui attire les compagnies aériennes low cost
Aucun problème de surfaces pour l'IRT jules verne si l'aéroport reste, il y a toute la place qu'on veut dans cette agglomération!
Débile
#3 - Le 25 mai 2016 à 12h07 par Rouge 44250, Saint BrÉvin Les Pins 44250
Ce monsieur veut parler de notre avenir.
C'est un gag!!!!!!!!!!!!!!!
#4 - Le 25 mai 2016 à 13h58 par Mopiti, Guerande
Les commentaires précédents sont d'une stérilité et reflètent une incompétence sur le sujet ! Bien sûr que si les low cost se développeront, mais pas seulement!!! Comme si la concurrence ne comptait que les low costs!!! Ca c'est débile!!
Des lignes internationales à Nantes m, c'est pas une éventualité mais une obligation, au regard de l'évolution massive de la fréquentation et des aéroports parisiens saturés! C'est du bon sens, c'est meme mathématique! Pour des raisons économiques, démographiques, sociales....
Enfin, comparer NDDL aux aéroports espagnols, ca c'est bien comparer l'incomparable!!! C'est comme comparer les écolos français et autrichiens!!! C'est soit de l'gnorance, soit de la tentative désespérée de manipulation de l'opinion publique!
#5 - Le 25 mai 2016 à 14h30 par Breizh44, Pornichet
@ RAVIER : Ah bon? Qu’est-ce que vous savez que nous ne savions pas? D'où tenez-vous l'information sur les coûts très élevés de NDDL? Eclairez-donc notre lanterne un peu plus.
Et où voyez-vous "toute la place qu'on veut" autour de l'actuel aéroport? Moi, je ne vois que des zones déjà densément construites. Sauf la réserve naturelle de Grand Lieu, bien sûr.
#6 - Le 27 mai 2016 à 11h02 par Lemere
@Breizh44

Les chiffres sont publics, renseignez-vous, vous n'allez pas être déçu de la différence de coût entre NDDL et réaménager l'actuel. Du simple au double.

Pour ce qui est du réaménagement de l'actuel, j'ai lu quelque part une comparaison Nice /Nantes, qui ont la même surface, mais Nice est au 3 eme rang, quand Nantes n'est qu'au ? rang.

Alors ce qu'on fait les Sudistes, les Nordistes ne sauraient pas faire?

Alors n'ayez pas peur pour Grand Lieu.
#7 - Le 28 mai 2016 à 11h14 par Delnieppe, Clisson
Je souscris totalement aux arguments de Mr Clergeau mais pourquoi alors s'allier à EELV dans l'espoir de gagner un poste de président de région?
#8 - Le 29 mai 2016 à 09h57 par Frambourg, Ste Anne Sur Brivet
Pour une fois qu'on a un élu socialiste sincère qui pense vraiment à l'avenir de sa région, je soutiens complètement ce projet. J'ajouterai seulement un aspect malheureusement trop souvent oublié : j'invite tous ces détracteurs à venir passer quelques jours au centre de Nantes sur l'ile Beaulieu par exemple. Ils comprendront vite le problème. Souhaitons qu'aucun avion ne rate son atterrissage afin de ne pas ajouter d'argument supplémentaire à la nécessité de transférer cet aéroport.
#9 - Le 30 mai 2016 à 12h00 par Lemere
@Frambourg

Alors au prochain accident, et quelque soit l'aéroport et la raison, on le ferme ?
Ben dis-donc, l'avenir de l'aviation à du souçi à se faire avec vous.
Par contre celui du béton , à de beaux jours devant lui.
#10 - Le 30 mai 2016 à 13h31 par Mopiti, La Baule
@Lemere: connaissez cous seulement la singularité de l'approche de NA? D'ordinaire dans les avions "piquent" au dernier moment A l'approche de la piste.
Pour NA, ils sont forces de maintenir une altitude très basse et une descente constante jusqu à la piste: d'où la dangerosité !!!
Savez vous aussi qu'un pseudo collectif citoyen compose de pilotes syndiqués SNPL (tiens tiens?!) ont voulu dire le contraire, alors que leurs propres confrères non syndiqués (comme par hasard) confirment le danger de l'approche de NA?! De la A croire que le syndicat de la chemise déchirée serait prêt à faire passer ses intérêts personnels avant la sécurité et l'intérêt général, c'a chacun de faire ses déductions!!
D'autant qu'il y a déjà failli avoir des incidents!!
#11 - Le 30 mai 2016 à 19h02 par Lemere
@ Mopti

Vos pseudo arguments, pour reprendre votre vocabulaire, ne vont tromper personne, et encore moins votre " ...failli avoir des INCIDENT".

Je renvoie les autres lecteurs, sur le site
http://home.nordnet.fr/dmorieux/images-instruments/carte_LFQQ_4.pdf, par exemple
pour mesurer comment les arguments de
Mopiti sont hors sujet.

Réagir comme il le fait sur des considérations politiciennes, et non pas sur le sujet lui-même, montre combien les pros NDDL sont à court d' arguments.

Et SVP ne revenez pas en me disant que je serai un pro de la décroissance, je prends l' avion, et continuerai de le prendre, au moins tant que les prix des vols resteront abordables et qu' il n' existera pas de moyens moins polluants et à peu prés aussi rapides pour voyager.
#12 - Le 30 mai 2016 à 20h18 par Raisongarder, Paris
Je ne suis pas Nantais, mais j'y ai séjourné et le bruit des avions y est gênant. Ce qui peut entraver le projet de faire de l'ile Beaulieu un nouveau quartier bien dense et bien agréable pour ses futurs habitants. Faut-il déménager un aéroport rien que pour ça ? Tout dépend des inconvénients qu'il y aurait à en construire un nouveau à NDDL. Or, à part le fait de le faire construire par un vilain groupe capitaliste (doit-on préférer une coopérative ouvrière ?), il faut avouer que son emprise ne sera pas dramatique : des expropriations comme pour tout projet, la majorité des agriculteurs ayant déjà accepté ; des hectares rendus à la nature ou à l'industrie, mais on n'en manque pas en France où il y a déjà surproduction de lait ; des zones humides, mais ça se reconstitue ; la biodiversité, bof, pas grand chose à l'échelle d'un territoire. Au final, les inconvénients de NDDL sont largement surestimés... et ses avantages sous-estimés. Oui, ça vaut le coup de déplacer un aéroport pour améliorer l'urbanisme d'une ville, surtout si on considère une période d'amortissement et de transformation du paysage de 50 ans ou plus. Qui regrette la construction de Satolas/St Ex à Lyon. C'est aujourd'hui l'aéroport qui impacte le moins de riverains en France.
#13 - Le 30 mai 2016 à 20h38 par Mopiti, La Baule
@lemere: on va mettre le mort de rire de côté!!
Votre exemple ne vaut guère mieux que d'autres sites complotistes en tout genre!!!
Renvoyez donc les internautes au dernier rapport d'experts commande par Royal! Ils ont meme dénonce des arguments de ce pseudo collectif citoyen! Si ils ont admis manquer de temps ils ont (encore) Ete formels sur 2 choses: urgent et nécessaire!
Mais non, vous devez avoir raison, ce sont des "considérations politiciennes"!!!
Même si c'était le cas, c'est toujours mieux que de purs bobards;)
En lecture plus digeste, si vous voulez un bon résumé, jetez donc un œil aux extraits ou au livre de L'économiste Pascal Perri, accessoirement
Grande Gueule sur Rmc: là il y a tous les chiffres honnêtes que vous voulez, exprimés par un type qui n'a rien à y gagner en dehors de vendre son bouquin! Je te le recommande, Lemere, d'autant qu'il a dchange avec toutes les parties! Autre chose que le bouquin de Mme Verchere (contre) qui est restée bloquée au 20eme siècle, à mon sens! Et un peu plus politique curieusement!
Mon cher Lemere, je persiste et je signe: c'est bien vous qui ne savez pas de quoi vous parler!!!
On pourrait parler du bruit tiens! Allez faire un tour dans le côté calme du quartier aux abords de la Cité des congrès écouter les avions: imaginez ensuite ce qu'éprouvent ceux qui sont beaucoup plus près. Imaginez, ensuite, que vous multipliez le trafic par 2, ce qui arrivera dans quelques années! Rien de politique, rien de bobard, juste du concret!!!
A bon entendeur!
#14 - Le 30 mai 2016 à 23h22 par Lemere
@ Mopti
C est bon , avec vous les anti aerodrome de La B aule Escoublac ont trouvé leur avocat pour les defendre contre le bruit qu'ils ont a subir....comme tous les riverains d' aeroports. Si je vous suis, il faut les mettre tous tres , tres ,loin des villes. Ou les fermer.
***MODERATEUR*****
#15 - Le 30 mai 2016 à 23h39 par Lemere
@ raisongarder
De mon coté, j' ai vécu á Nantes, et j'y ai toujours de la famille et des amis. Et jamais, non jamais, pas une fois le bruit ne m' a gené, ni ma famille, ni mes amis. ( quartier CHU /gare)
Et comme vous le dites, déplacer un aéroport pour cela, je préfererai que l' argent public soit dépensé en isolation de l' habitat. On y gagnera sur tous les plans.
Vous avez une belle logique et franchise sur le pourquoi il faudrait faire NNDL: l' immobilier. Mais vous n'oubliez qu'une chose, c'est que l'ancien aeroport devra rester en place( Airbus).

Une derniere chose , pour Mopiti egalement, le bruit: d' ici qu' on ait doublé le nombres de vols ( je dis bien de vols pas de passagers) il va s'ecouler de l'eau sous les ponts. D'ici lá les avions tres gros porteurs type A380 se seront multipliés et seront utilisés si besoin. Sans parler du deceloppement des avions á propulsion électrique, moins bruyants et surtout moins gourmands en petrole, qui va egalement d'ici lá , si ce n' est faire defaut, tout du moins devenir plus cher.
#16 - Le 31 mai 2016 à 09h21 par Mopiti, La Baule
Mais qui a dit que le bruit était la seule raison de faire NDDL?!!!!
Il n'y pas que le bruit, ou l'approche de NA!!!
La fréquentation qui va doubler d'ici 7 ans minimum, la saturation de NA mais aussi des aéroports parisiens, la mutation du marché aéroportuaire, le développement du tourisme, le fait qu'on ait jamais vendu autant d'avions, la démographie, etc, etc!!!
Encore une fois le dernier rapport est formel sur l'urgence et la nécessité de le faire ou l'hypothèse d'agrandir l'actuel, ce qui coûterait plus cher au contribuable et ne serait pas aussi extensible que NDDL!
Pour Airbus, encore une méconnaissance du sujet, j'en suis navré! Pas besoin de conserver l'aéroport, mais uniquement la piste, qui sera meme raccourcie!!!
Le quartier de la gare?! moi je vous parle de celui de la Cité des Congrès, jusqu'à NA!!!
De grâce, renseignez vous avant de commenter un tel sujet...
#17 - Le 31 mai 2016 à 14h49 par Lemere
@Mopiti

Fréquentation , peut vouloir dire nombre de passagers, ou nombres de vols.
Ce qui n'est pas la même chose.
a titre d'information,le nombre de passagers à mis 11 ans pour se voir multiplier par deux, mais dans le même temps le nombres de mouvements n'a progressés que de .....10%.

Quand aux montants (NTE vs NDDL) que vous indiquez, pourquoi est-ce que les chiffres officiels sont-ils à l'opposé?

De grace renseignez-vous avant de commenter un tel sujet.
#18 - Le 31 mai 2016 à 16h39 par Breizh44, Pornichet
@ Lemere : Si je lis bien le commentaire de RAVIER il parle du coût d’exploitation pour les compagnies aériennes qui, selon lui, serait « très élevé ». C’est là-dessus que je lui demandais de nous éclairer un peu plus. Je sais bien, que vous vous plaisez à prétendre que l’adaptation de NATL serait « moitié moins cher ». Vous donnez d’ailleurs des exemples poignants des adaptations que vous voyez possibles dans un autre commentaire, tels que « des tapis de récupération de bagages en sous-sol » (quels sous-sols dans les terminaux existants?) ou des parkings en hauteur (cela résout le manque de place dans les terminaux ?).
Je ne suis pas « pilote de coucou », comme vous aviez cru deviner, mais je suis passionné d’aviation et usager très régulier en tant que passager de l‘aéroport de Nantes. Par contre je ne suis pas, comme vous insinuez pour tous ceux qui ne sont pas de votre avis, de quelque façon que ce soit lié à Vinci où à un quelconque groupement politique. Même si cela vous paraît invraisemblable, je me suis forgé mon opinion tout seul en me basant sur des critères techniques et économiques à ma disposition. Ma conclusion – et je me répète : L’aéroport actuel est dangereux, en particulier avec son approche sur la piste 21, il inflige des nuisances sonores importantes aux habitants des quartiers survolés en approche finale (p.e. La Neustrie), et son emplacement n’offre aucunement le même potentiel que NDDL d’implantation d’entreprises qui ont besoin d’une telle infrastructure à proximité (p.e. des entreprises de logistique), et donc de création d’emplois indirects. En plus NATL rajoute de la circulation sur le périphérique Nantais déjà chroniquement surchargé.
Tous ces inconvénients n’existent pas à NDDL.
#19 - Le 01 juin 2016 à 11h04 par Mopiti, La Baule
Alors totalement d'accord avec Breizh44, merci!!! Et dans la même position !
Lemere, encore une fois, je le dis pour vous, arrêtez de prendre les gens pour des imbeciles: nous sommes bien d'accord sur la différence entre fréquentation (passagers) et avions, eut il Ete nécessaire de le préciser, sérieusement?!!!

La fréquentation elle, est exponentielle et quoiqu'il arrive le nombre de vols aussi, malgré des appareils plus grands! Pourquoi?
Le développement exponentiel de la concurrence (et pas pitié, ne citez pas uniquement les low costs!)

Les coûts officiels? Vous avez raison, soyons précis!
Cout de l'aéroport 561m€
Prise en charge Vinci 70%
L'Etat: 100m€ vite remboursés par la TVA collectée!
Collectivités: 115m€, remboursés par vente des terrains NA ET REVERSEMENT d'une partie de la marge d'exploitation !
Nantes: 17m€, ce qui représente - d'1km de tramway!
Ce qui revient à dire que ce serait dans tous les cas moins cher pour Nantes que de réaménager NA!!!
Si on agrandit NA, Vinci n'est plus tenu de participer, ce qui coûterait donc beaucoup plus cher aux contribuables! (300m€ selon la DGAC). Rien que l'immobilisation de NA durant les travaux coûterait une fortune! (Près de 100m€ de pertes selon DGAC).
D'autant que meme NA, A une mauvaise desserte (un bus navette et l'astuce des trams+ marche à pied qui ne peut être une solution définitive!)
Et sans compter non plus sur les nouvelles études, non seulement coûteuses, mais longues et certainement non non conformes!
Et ne parlez pas des arguments de l'Atelier citoyen, qui ont été balayés par le dernier rapport!
La voilà, LA réalité!rien avoir avec toute la désinformation de quelques uns!
#20 - Le 01 juin 2016 à 13h47 par Lemere
@Mopiti

voir à propos du financement mon autre commentaire, ou je reprends VOS chiffres, et ou j'attends votre réponse.

Mais il n'est pas pire sourd que celui qui ne veut rien entendre.

@Breizh44
Vous devez travailler pour la CCI. Votre commentaire est un copier-coller de l'argumentaire sur le financement de la future dette NDDL si, à Dieu ne plaise il devait se faire.

Il ne vous aura pas échappé, que si demain, et je le souhaite, l'aéroport actuel devait l'emporter, alors il faudra mettre de l'argent pour accomplir ce que je cite.
Mais il s'agira ici de moitié moins d'argent. Cet investissement, pourra très bien être financé par la même méthode.
On vous parle différence de dépenses, et vous répondez méthode de financement. Pas étonnant avec des raisonnement comme les vôtres que la France soit dans cet état de dettes.
Continuez comme cela, vos enfants et petits-enfants seront contents de payer pour vous.
#21 - Le 02 juin 2016 à 15h41 par Mopiti, La Baule
Vous oubliez juste un "petit" détail dans votre financement: les indéminées à reverser à Vinci et les différentes conséquences financières !
Juste 850m€, à peine;)
Quelques générations supplémentaires qui paieront vos erreurs de calcul, mais rassurez vous c'est typique dans ce pays, pour reprendre votre réflexion à mon égard, tout comme le manque de bon sens;)
Je ne vous en veut pas, vous êtes engagé et convaincu, ca brouille, je comprends !
#22 - Le 02 juin 2016 à 20h13 par Mopiti, La Baule
@Lemere euh c'était quoi la question à laquelle je n'ai pas répondu? Et ça va on se détend avec les réflexions je suis sourd.. Ça fait 29 ans que je vous répond et oas que sur ce sujet!

Ah, si c'est pourquoi les chiffres officiels sont l'inverse: je ne sais pas moi, peut être que vous lisez a l'envers! Google est ton ami! Relis!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter