www.media-web.fr

Christian Troadec est venu soutenir ses candidats à Pornic

Les candidats de la liste « Nous te ferons Bretagne » ont reçu la visite et le soutien de Christian Troadec en réunion publique à Pornic.
Christian Troadec, Claudine L'Hénoret, Nadine Eyssalet, Thierry Jamet, François Mathorez
Christian Troadec, Claudine L'Hénoret, Nadine Eyssalet, Thierry Jamet, François Mathorez

Christian Troadec est maire divers gauche de Carhaix et conseiller général du Finistère. Ce personnage atypique qui n’a pas sa langue dans sa poche a réussi à mobiliser 30 000 bonnets rouges à Quimper. Il a lancé le mouvement Nous te ferons Bretagne, qui présente des candidats aux départementales, aux régionales et aux législatives.

Entretien

On n’est pas habitué à vous voir à Pornic en Pays de Retz...
Je suis venu à Pornic soutenir nos candidats et faire en sorte que le travail qu’ils font tout au long de l’année pour la réunification de la Bretagne à cinq départements soit encouragé, et puis ce sont des candidats pragmatiques qui font aussi des propositions spécifiques pour le canton de Pornic.


Mais pour vous le canton de Pornic est en Bretagne ?

La Loire-Atlantique est en Bretagne. Ça c’est un fait qui n’est pas contestable. Ça fait plus de 1000 ans que le pays de Pornic faisait partie intégrante de la Bretagne jusqu’à cette date de 1941 qui a amené à cette séparation provisoire. Car pour nous ce n’est que provisoire et il faut continuer à se battre quotidiennement pour faire en sorte que demain tout le pays de Pornic et la Loire-Atlantique retrouvent la Bretagne administrative.

Nous te ferons Bretagne, c’est votre parti politique ? Et vous en êtes le président ?
Non c’est un mouvement politique dont je suis le porte-parole, car ce n’est pas une structure érigée en parti. Il y a à côté des structures comme le Parti breton, ou le mouvement Bretagne progrès qui participent à cette plate-forme ou coalition. Nous avons la volonté d’ouvrir le plus largement possible à tous les acteurs de la société Bretagne.

Vous avez des candidats dans d’autres cantons ?
Au total, on est présent à cette élection dans douze cantons. Pour les cinq départements de la Bretagne historique. C’est un début et on se prépare pour la prochaine élection régionale car cette élection départementale peut être un tremplin pour les régionales.

Vous aurez une liste aux régionales ?

Oui, tout à fait, on ne s’en cache pas. Les départementales, c’est un tour de chauffe pour les régionales du mois de décembre prochain.

Votre présence aux élections, c’est pour peser sur le gouvernement ou le contraindre à organiser un référendum sur le sujet ?

Pour l’instant on en est encore loin. C’est un déni de démocratie, car on nous interdit de consulter les populations. De par les candidats que nous présentons c’est aussi une manière de peser sur le gouvernement pour qu’il revienne sur sa décision de ne pas permettre la réunification de la Bretagne.


80 personnes ont participé aux débats à Pornic, une bonne fréquentation diront les candidats pour un mouvement en devenir. Selon un récent sondage 70 % des habitants de la Loire-Atlantique sont favorables à la réunification.

Auteur : JBR | 06/03/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Les nouvelles compétences des Conseils Départementaux »
Article suivant : « Nantes : Sophie Van Goethem et Jonathan Bardin candidats »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter