www.media-web.fr

Charlie Hebdo : 11 morts dans une fusillade

En fin de matinée deux à quatre personnes cagoulées ont attaqué le siège de Charlie Hebdo. Le bilan serait de 11 morts et 10 blessés dont 5 graves.
Le message de Charlie Hebdo sur Face book quelques heures après l'attentat
Le message de Charlie Hebdo sur Face book quelques heures après l'attentat

Une attaque, méthodique selon un témoin, à l'arme automatique de type Kalachnikov a fait 11 morts au siège de Charlie Hebdo. Les agresseurs, vêtus de noir, cagoulés, ont ensuite pris la fuite en tirant sur des policiers. Selon les témoins les assaillants auraient crié que le « Prophète a été vengé » et « Allah est grand », se référant peut-être aux caricatures publiées par le journal, il y a quelques années.

Le plan Vigipirate a été relevé au niveau « attentat ».
« Un acte d'une exceptionnelle barbarie contre l'expression de la liberté vient d'être commis » a déclaré François Hollande qui s'est rendu immédiatement sur place avant une réunion de crise à 14 h 00. « C'est un attentat terroriste ». Il a indiqué que « plusieurs attentats ont été déjoués ces dernières semaines ». Le Président a appelé à l'unité nationale.






 

07/01/2015 | 3 commentaires
Article précédent : « Charlie Hebdo : fin des deux prises d'otages »
Article suivant : « L'UMP demande 28,5 millions à Bygmalion »

Vos commentaires

#1 - Le 07 janvier 2015 à 15h14 par Jean Claude Blanchard, Saint-nazaire
Suite aux vœux de notre maire hier soir aux halles de Penhoët mettant en garde contre l'extrémisme..
Nous ne pouvons qu'apprécier ce vœux..Mais..

Qui sont les ‪#‎Extrémistes‬ Mr le Maire le ‪#‎FN‬ ou les tueurs de "Charlie Hebdo" ‪#‎NousavonsVengerleProphète‬ mais ‪#‎Pasdamalgame‬ 12 morts mais encore une fois #Pasdamalgame et pas de ‪#‎Récupération‬!!!
#2 - Le 07 janvier 2015 à 17h39 par Umphilare
Pasdamalgam, pasdamalgam, voir aldo sterone
#3 - Le 07 janvier 2015 à 17h41 par Jean-louis Garnier
Aucune envie de manifester en compagnie de gens dont l'islamophilie et au delà la politique de l'autruche sont au cœur de l'agression djihadiste d'aujourd'hui.

Les manifestations organisées ce soir , à SN et ailleurs, sont trop précoces pour un hommage au victimes, et indécentes lorsque faites au nom de la liberté d'expression; Si ce n'était que la liberté d'expression qui était en cause, mais cela est bien plus grave ce sont toutes les libertés jusqu'à nos choix de vie les plus intimes qui sont pas menacées mais attaquées. Le refus de nommer l'ennemi, la politique de l'autruche de nos dirigeants, leur soumission même à l'adversaire affaiblissent nos capacités de résistance.

Pour le même motif et en attendant que la raison revienne aux socialistes je n'irais pas aux vœux de David Samzun tout à l'heure! la décence voudrait d’ailleurs qu'ils soient repoussés.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter