www.media-web.fr

Championnat d'Europe 470 : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz Championnes d'Europe

San Remo le 14 mai 2019
Ce Championnat d'Europe aura été très atypique. Le vent s'est invité avec vigueur en Méditerranée en ce mois de mai, jusqu'à 35 noeuds. Cela n'a pas démonté pour autant le duo de nos françaises qui remportent le titre avec brio. Un très très bon atout à 14 mois des Jeux Olympiques de Tokyo.
Camille Lecointre  et Aloïse Retornaz
Camille Lecointre et Aloïse Retornaz

Les deux françaises  deviennent championnes d’Europe pour la première fois ensemble,  à peine un an et demi après la formation de leur duo.  Les britanniques dont le skipper n’est autre que Hannah Mills, vice-Championne Olympique à Londres et médaille d'or à Rio,  se classent 2 ème . « Cela fait du bien de les voir enfin derrière nous ! » commente Camille. Elle remporte là son 2è titre de Championne d’Europe (1er titre en 2013) ! Quant à Aloïse, il s’agit de son tout premier titre « Senior » sur un Championnat international.

Six manches seulement ont été courues en 5 jours d'épreuve, alors que la moyenne oscille le plus souvent entre 2 à 3 manches quotidiennes. 

Une mer très agitée, des manches courues dans la brise entre 14 et 18 noeuds, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz se plaçaient 3è à l'issue de la première journée jeudi dernier. Puis il a fallu attendre, beaucoup... A terre, en mer, le vent n'en finissait pas de jouer les invités surprise et de jouer avec les nerfs des concurrents. Camille et Aloïse ont su rester concentrées pour prendre les meilleurs départs, une concentration qui leur avait parfois fait défaut à Gènes, il y a 3 semaines, lors de l'étape de la World Cup.

La journée la plus apocalyptique fut certainement celle d'hier lundi, la dernière avant la Medal race. Les 41 équipages féminins ont attendu le vent, puis couru une manche dans 20 noeuds de vent, rentrer pour attendre à terre parce que le vent et la mer sont trop forts (40 noeuds), repartir peu avant 18h00 après pour courir une manche dans un vent oscillant entre 25 et 35 noeuds... Il fallait de la constance pour ne pas se laisser décontenancer et maîtriser son bateau sans chavirer. Les deux françaises ont prouvé que tout était possible en remportant la victoire sur cette dernière manche alors que beaucoup d'équipages étaient en difficulté. Maîtrise et concentration... Elles abordaient la medal race, classées 2è au général. Rien n'était joué tant les écarts étaient minces entre les 10 premiers équipages.  Il s'agissait de faire la meilleure manche possible sans chercher à faire du match racing.

Ce Championnat d'Europe aura été stressant et tout à la fois excitant !

Une mer très agitée, des manches courues dans la brise
Une mer très agitée, des manches courues dans la brise

Camille Lecointre : " Nous sommes allées sur l’eau une première fois, mais par manque de vent nous avons du rentrer à terre, attendre… Finalement le départ a été donné dans 7 à 8 nœuds de vent. Cela a été très physique pour Aloïse qui a du faire beaucoup de « pomping » au près. Nous avons pris un bon départ et passé la bouée au vent en tête. Et là, nous avons pu faire un état des lieux : les britanniques n’étaient pas très bien placées, nous avions les hollandaises en ligne de mire à contrôler".

Aloïse Retornaz : « Mon premier titre en senior, je suis sur un petit nuage ! Cette Medal race était intense et physique, avec du stress et de l’excitation ! Nous avions un objectif de podium. Ce titre est très important pour nous, c’était un super moment sur l’eau.  Nous nous étions bien préparées et les mots de Gildas Philippe ( entraîneur ndlr) nous ont bien mises dedans : « Il faut aller la chercher cette médaille si vous la voulez ! » Et voilà… !!! »

les résultats

Championnat d'Europe 470
Championnat d'Europe 470
14/05/2019 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter