www.media-web.fr

CARENE : un contrat de huit ans pour la STRAN

Les gros sujets du dernier conseil communautaire de la CARENE pour 2012 : la mise en valeur du Brivet, les aides à la pierre et le nouveau contrat de la STRAN.

Le pôle métropolitain souhaite engager un appel à concepteur expérimental (thème Eau et paysages) sur six Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) dont la CARENE. La communauté de communes a choisi une zone de 7 à 8 km du Brivet car la rivière couvre toutes les sortes d’eaux : le littoral, l’eau douce et l’eau de la Brière.
C’est l’occasion de découvrir le patrimoine du territoire comme le pont de paille ou encore le canal de Rozé … Des endroits qui ne sont pas très connus (hormis par les locaux). Et de se relier aux liaisons douces que sont les chemins de randonnée et d’attirer les utilisateurs des pistes cyclables.
L’appel à concepteur expérimental va donc être lancé pour la valorisation du territoire lors du 1er semestre 2013. Cinq équipes de concepteurs vont être recrutées ; elles vont travailler toutes ensemble.

Les aides à la pierre

La CARENE va signer une convention avec l’État qui lui délègue les aides à la pierre ; elle est de six ans renouvelables. Le but est de mieux maîtriser les crédits donnés par l’Etat et s’assurer que les objectifs du Plan Local de l’Habitat (PLH) vont être maintenus. La délibération va permettre à la CARENE de gérer les aides avec l’État.
Le PLH prévoit la création de 1 100 logements par an dont 330 logements sociaux (soit 2 000 d’ici 2016) ; d’ors et déjà 1 900 logements sociaux sont construits ou en construction. Le budget total de la CARENE est de 7 M € annuels, dont 1 M€ de subventions de l’ANAH.
Pour les prochaines années, il est prévu que 50 % des logements sociaux vont être construits à Saint-Nazaire et l’autre moitié sur le territoire de la CARENE.
 

STRAN et CARENE

La STRAN a été une SEM jusqu’en 2011, maintenant, c’est une société publique locale dont les actionnaires sont la CARENE, les dix communes et le Conseil général. Son statut permet à la CARENE de lui attribuer sans mise en concurrence des contrats. « Nous considérons que l’important est d’avoir une bonne équipe d’exploitation », Olivier Richard, vice-président en charge des finances. Le budget de la STRAN est d’environ 15 M€ par an, dont 12 M€ financés par la CARENE et le reste de recettes propres.
La CARENE et la STRAN ont signé un contrat de huit ans plus contraignant pour la STRAN que le précédent. Il implique notamment  une augmentation de fréquentation de 15 % la première année et de 5 % les quatre suivantes ; soit plus de 8 M d’usagers en 2017. Un objectif réalisable, d’autant plus que depuis hélYce, « les abonnements ont augmenté de 10 % et les ventes de tickets de 26 %. Il y a 20 000 voyages par jour sur tout le réseau dont la moitié avec hélYce », ajoute Olivier Richard.

Auteur : AP | 18/12/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes premiers rendez-vous de la commission de dialogue vendredi, refus d'une partie des opposants »
Article suivant : « Des SDF ont été fichés à Nantes selon Le Point, la mairie parle "d'initiative individuelle" »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter