www.media-web.fr

Cap Atlantique met en question l'énergie commerciale de la SELA

Les terrains des différentes ZAC n'ont pas partout le même succès. La SELA (l'aménageur aussi chargé de la vente) s'est vue directement mise en cause pour défaut de dynamisme commercial par plusieurs élus du conseil communautaire.

Avec la crise les terrains des zones d'activités se sont mal vendus ces temps-ci. Le président Yves Métaireau fait remarquer que les premières entreprises installées ont souvent été celles de locaux, artisans pour la plupart qui souhaitaient bénéficier de locaux plus pratiques pour leurs activités.
Les différents rapports indiquent que les ventes ont été peu nombreuses, voire nulles en 2013 mais qu'un frémissement est à noter mi 2014. Cependant Jean Noel-Racine maire d'Herbignac a souligné que si l'envie de existe bien pour les entreprises c'est souvent les financements bancaires qui bloquent les projets.


La ZAC de la Métairie de La Lande
à Guérande  est en difficulté à cause de retard à la commercialisation. Une réserve foncière a été constituée de 9 %; 15 % reste disponible et 18 % est en cours de négociation. Cap Atlantique avait approuvé une aide de 600 k€ de trésorerie remboursable. 250 k€ ont été déjà versés. L'aménageur prévoit un nouvel emprunt de 2 millions et a sollicité une avance de trésorerie de 300 k€. Le prix de vente est de 46 €/m².

La ZACde Bréhany Villeneuve est complète, l'équilibre financier  est maintenu (prinx 80€/m²).

La ZAC du Mes de Saint-Molf reste aussi à l'équilibre, une vente en 2013 et trois lots sous compromis en 2014 laissent espérer une amélioration. Mais il reste encore cinq lots disponibles.

La ZAC de Creslin de Saint-Lyphard est la plus délaissée, pas de vente en 2013 et un seul compromis en 2014. Une avance de trésorerie acceptée  de 300 k€ va être mise en vigueur et un emprunt de 350 k€ contracté. Les travaux seront effectués pour les premiers lots n en attendant de nouvelles ventes.

Mathieu Roeper présentant de la SELA était présent lors du conseil .Il a  reçu un cours gratuit : « les prix sont trop élevés », « je ne les trouve pas très dynamiques »,« il faut aller chercher les clients plus loin », « il faudrait mieux présenter les produits, ça ne donne pas envie ».
Thierry de Lorgeril souhaite un « beau projet, il ne faut pas mettre toute l'activité sur un même pilier (le bâtiment) », très incisif il ajoute « il faut s'interroger sur les modalités et les circuits de commercialisation ». Après ce conseil, ou avertissement sans frais,  le président rappela que c'est un portage financier lourd pour l'intercommunalité, mais apaisa le débat, « on aimerait bien que ce soit vendu, mais on a fixé un prix, on souhaite que malgré ces périodes creuses la SELA s'interroge sur les zones qui lui sont confiées ». Conciliant Mathieu Roeper, expliqua que les difficultés tiennent  au décalage entre les travaux de voirie déjà amorcés et les ventes trop peu nombreuses, et promit « d'être plus présent pour l'entretien ».
Yves Métaireau  conclut en reconnaissant  que les zones  de Saint-Lyphard et de Saint-Molf « ne sont pas faciles », mais « nous n'avons pas la capacité de faire ce métier, alors nous comptons sur vous ».

Auteur : LY | 22/11/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Cap Atlantique reçoit les rapports d'activités de différentes compétences »
Article suivant : « Le Puy du fou meilleur parc d’attractions au monde »

Vos commentaires

#1 - Le 22 novembre 2014 à 21h40 par MG
a quand même mr métaireau s'aperçoit que la sela c'est pas ca .Pour la zac de crelin : le prix des terrains a 42 euros ?ne vous plaignez pas le terrain est viabilisé et maintenant les semi-remorque peuvent rentrer dans la zone en venant de Guérande et je crois que depuis peu ils peuvent même faire demi tour au fond !! ,non non c'est pas une blague il a fallut se battre.la sela ne devrait pas oublier qu'elle fait des zac pour aider les entreprises à s'installer et non pour se faire plaisir ,il y a de l'argent public je crois .Pourquoi ne peut on pas acheter la surface que l'on veut c'est quand même le client qui sait ce dont il a besoin .est que quelqu'un pourrait faire un topo sur la sela statut et bilan svp merci d'avance MG

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter