www.media-web.fr

Cap Atlantique étudie le projet d'une recyclerie

Une étude a montré l'intérêt de l'installation d'une recyclerie sur le territoire. Le conseil communautaire a lancé un appel à projet privé.

« Vertueux », commente Stéphanie Phan Thanh, maire de Guérande « ça touche à l'écologie, à l'économie et au social » après le chaleureux exposé de Pascal Noël-Racine.

« Il est interdit de récupérer en déchéterie » rappelle le maire d'Herbignac, or le territoire est favorable : la population est supérieure à 50 000 habitants éduquée au tri, et encline au don.
On jette beaucoup de « récupérable » de 400 à 600 t par an et du « très qualitatif » précise une préétude.
Récupérer, trier, remettre en service et revendre pour un réemploi peut créer... des emplois. Des personnes en demande de réinsertion, sont disponibles pour ce type d'emploi peu qualifié et rare à l'année sur le secteur.
Il faut ajouter que des magasins qui proposeraient des objet recyclés (moins chers que neufs) trouveraient leur clientèle, selon l'étude.
Les deux rapporteurs sont revenus enthousiastes de Sainte-Pazanne qui s'est dotée d'une recyclerie.
L'idée est de lancer un appel à projet très ouvert, privé, les associations peuvent répondre et certaines auraient déjà manifesté leur intérêt.

L'intercommunalité pourrait aider sous diverses formes au démarrage un projet qui semble  économique viable : à la collecte des encombrants, par une mise à disposition d'un bâtiment qu'une association pourrait louer entre autres. Aux candidats de proposer des solutions adaptées au térritoire,créatrices d'emplois d'insertions,viables économiquement, et s'inclant dans une démarche collective.

Place à l'imagination et à la solidarité donc, pour détourner une partie de ce ces objets que ce nous considérons comme des déchets alors qu'ils sont réutilisables, génèrent du travail et aussi des économies pour ceux qui choisissent de les acheter dans des lieux identifiés.

Voir aussi
http://www.acces-reagis.weonea.com/page/42674

Auteur : LY | 29/05/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Environnement : Trois associations claquent la porte de la FPE »
Article suivant : « Frelon asiatique : Cap Atlantique s'organise »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter