www.media-web.fr

Bretagne et Pays de la Loire retenus pour le projet Réseaux électriques intelligents

La ministre de l'Environnement et le ministre de l'Industrie avaient lancé en avril 2015 un «appel à projets pour le déploiement à grande échelle de Réseaux électriques intelligents». La Région Pays de la Loire voit son projet SMILE retenu.
Crédit : Linnaea Mallette
Crédit : Linnaea Mallette

SMILE (SMart Ideas to Link Energies) arrive en seconde position à l'issue de l'appel à projets du Plan Réseaux Electriques Intelligents*. Le résultat a été annoncé ce mardi, par Ségolène Royal et Emmanuel Macron, respectivement ministres de l'environnement et de l'économie. Le projet a été élaboré par la Bretagne en lien avec la région des Pays de la Loire. Il vise à construire un grand réseau électrique intelligent sur les départements du Morbihan, d'Ille-et-Vilaine, de Loire-Atlantique et de Vendée. Ces "smart-grids"  regroupent un ensemble de technologies et de services qui visent à accélérer la transition énergétique et à lutter contre le changement climatique, en modernisant les réseaux. L'idée est de piloter plus facilement les réseaux en y intégrant plus de numérique. Et l'objectif final est d'intégrer et de stocker plus d'énergies renouvelables et locales, d'agir au quotidien sur les consommations d'énergie, de développer la mobilité électrique et de sécuriser le réseau. Au total, 300 m€ seront investis par une centaine d'entreprises, de collectivités, de gestionnaires de réseau et de l'Etat. Le projet Smile prévoit d'être opérationnel dès 2017, pour une durée de 3 ans.

Des présidents de Région ravis

Les élus ne cachent pas leur fierté. Jean-Yves Le Drian, président du Conseil régional de Bretagne s'est félicité de cette décision "qui reconnaît la mobilisation exceptionnelle de nos entreprises". L'élu socialiste estime que tous les leviers "pour devenir les leaders européens de cette nouvelle filière industrielle" sont activés. Bruno Retailleau est ravi de cette "belle victoire collective". Le président des Pays de la Loire se félicite de la démonstration apportée par les deux régions qui montrent que ces territoires "sont à la pointe de l'Europe", "à la pointe de la modernité".


*Les autres projets retenus sont : FLEXGRID qui émane du Conseil régional de Provence-Alpes -Côte d'Azur, et YOU & GRID proposé par «la métropole européenne de Lille , en lien avec le Nord Pas-de-Calais».

Auteur : Y.P | 16/03/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « Le préjudice écologique dans le code civil »
Article suivant : « NDDL : L'Europe s'en mêle »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter