www.media-web.fr

Avec la Région, l’Europe subventionne les projets de la Carene

Même s’il est très laborieux de monter des dossiers de recherche de fonds européens, ce qui en passant mériterait d’être simplifié, la Région a su mobiliser des énergies et c’est 940 M€ qu’apportera l’Europe dont 840 M€ gérés directement par la Région pour soutenir les projets sur l’ensemble des Pays de la Loire.
David Samzun, Jean-Pierre Le Scornet
David Samzun, Jean-Pierre Le Scornet

840M€ pour la période 2014 à 2020 soit près de 15% d’augmentation par rapport à la période précédente. Jean-Pierre Le Scornet vice-président de la Région Pays de la Loire et David Samzun sont venus expliquer l’intérêt de la recherche des fonds européens  dans le lieux symbolique qu’est le théâtre car ce dernier a bénéficié d’une subvention européenne à hauteur de 1 618 000 euros soit 10 % du projet estimé de 16 349 492 euros. « Ces fonds européens viennent conforter une stratégie territoriale » soulignera Jean-Pierre Le Scornet.

La Région est l’interlocuteur unique pour solliciter des aides européennes. Ces fonds concernent l’emploi, la recherche et le développement, la transition énergétique, l’éducation et la lutte contre la pauvreté. 

Les fonds FEDER pour le développement économique solidaire et durable des régions, les fonds FEADER pour le développement local ou l’avenir des zones rurales, les fonds FSE pour la cohésion économique sociale territoriale, les fonds FEAMP pour le développement des activités maritimes et l’avenir de la pêche constituent l’enveloppe globale de 940 M€ reçue par la Région.

Même si cette aide ne vient pas compenser les baisses des dotations de l’Etat l’enveloppe de 4,135 M€ pour soutenir les projets Carene est la bienvenue. La Carenne a par ailleurs décidé d’orienter sa candidature vers des axes qui lui permettront d’agir localement, de manière structurée et volontariste, en réponse aux enjeux climatiques et socio-économiques qui se poses plus globalement. 3 axes et 13 actions ont été déclinés.

Axe 1 – Consolider l’emploi et le dynamisme économique par une agglomération attractive

• Action 1 : Faciliter l’implantation et le développement des entreprises (espaces de co-working, outil numérique...)

• Action 2 : Pérenniser l’activité de l’industrie navale et accompagner la diversification des industries maritimes (bio ressources marines), ainsi que la structuration de la filière « éolien offshore », renforcement de la filière nautique et aéronautique

• Action 3 : Favoriser l’innovation et poursuivre la diversification économique Accompagner le développement des filières émergentes

• Action 4 : Mettre en adéquation les compétences du territoire avec les besoins des entreprises

• Action 5 : Améliorer l’attractivité du territoire et qualifier son image

Axe 2 – Préserver les ressources et réussir la transition énergétique du territoire

• Action 1 : Préserver les ressources et réussir la transition énergétique du territoire (qualité et quantité de l’eau, biodiversité, ressource foncière, déchets)

• Action 2 : Maîtriser les nuisances pour réserver la qualité de cadre de vie

• Action 3 : Atténuer l’impact du changement climatique par la réduction des gaz à effet de serre

• Action 4 : Changer les comportements et fédérer la société civile autour des enjeux du développement durable

Axe 3 – Renforcer la cohésion sociale et les solidarités

• Action 1 : Renouveler la ville et améliorer le cadre de vie pour tous les habitants

• Action 2 : Favoriser le développement économique et l’emploi des publics en difficulté

• Action 3 : Renforcer la cohésion sociale

• Action 4 : Donner du sens à la coopération avec les Pays du Sud et renforcer l’image du territoire.

Le Théâtre de Saint-Nazaire en partie subventionné par l'Europe via la Région
Le Théâtre de Saint-Nazaire en partie subventionné par l'Europe via la Région
Auteur : JR | 30/09/2015 | 2 commentaires
Article précédent : « Les côtes bretonnes sont en danger. »
Article suivant : « Ce matin les agriculteurs Bretons démarrent leur manifestation à la pointe de l’Europe »

Vos commentaires

#1 - Le 30 septembre 2015 à 11h52 par HT
Et on fait croire que l'argent tombe du ciel!
Nos impôts financent la France (et la Région) qui finance l'Europe qui redistribue en ponctionnant un % pour payer les fonctionnaires français, européens et les coûts administratifs!
Je suis européen mais je ne veux plus de cette Europe bureaucratique, inefficace et coûteuse.
#2 - Le 03 octobre 2015 à 07h03 par Beber, Saint Brevin Les Pins
Y'a encore de l'argent à Bruxelles pour des subventions, parce que au train où cela va les impôts prélevés vont à peine suffire pour les frais de fonctionnement de cette usine à gaz qu'on appelle Europe et qui ressemble de plus en plus à un système mafieux au mains de grands groupes financiers et du lobbying de grandes multinationales.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter