www.media-web.fr

Arkéa : Seule l’indépendance garanti la préservation des emplois

Le collectif des salariés « Indépendance pour Arkéa » dénonce dans un communiqué les nouvelles manipulations de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel (« CNCM ») et rappelle que les 6000 salariés présents le 17 mai à Bercy sont déterminés à conserver l’indépendance de leur Groupe, leurs emplois et le maintien des centres de décision sur leurs territoires.

« Les multiples manoeuvres et manipulations, observées en cette rentrée, de la part des dirigeants de la CNCM indiquent qu’ils méprisent cette forte mobilisation.

1. Une association « Restons mutualistes » pilotée depuis la CNCM et animée par le Directeur Général de la fédération Crédit Mutuel de Normandie

Cette association présidée par Marylise Lebranchu et domiciliée dans les locaux de la CNCM se répand dans la presse et nous envoie des messages sponsorisés LinkedIn (réseau social professionnel). Le mélange des genres ne leur fait décidément pas peur.

2. Une intersyndicale, cornaquée par la CNCM, agitant des peurs en cas d'indépendance Mélange des genres toujours : une intersyndicale du Comité de Groupe National s’est fendue d’un communiqué de presse à charge contre notre projet d’Indépendance. Elle prend position pour le projet centralisateur de la CNCM dont nous estimons qu’il causerait la perte de 3000 emplois chez Arkea.

3. Des pressions exercées sur les salariés du Crédit Mutuel du Sud-Ouest

Des salariés ont reçu anonymement un tee-shirt floqué ainsi "Vous ne savez pas de quoi le futur sera fait ? Nous savons qu'il sera fait par vous # Fiers de travailler au Crédit Mutuel"

4. Une enquête menée par le cabinet Syndex, partenaire historique de la CFDT, qui, avant même de conclure affiche son parti-pris

Au sein d’Arkéa, le processus de consultation des Instances Représentatives de Personnel a démarré suite à la présentation du schéma organisationnel du projet d’Indépendance.

Le cabinet Syndex, évidemment mandaté, mène sa mission sur « les conséquences du projet d’indépendance du groupe ARKEA sur les conditions de travail et la santé des salariés ».

A cette fin, une partie des salariés du groupe est sondée via un questionnaire composé de plus de 60 questions particulièrement orientées, biaisées et pour plusieurs incompréhensibles.

Exemple : à la question

« Ma sécurité d’emploi serait menacée par la mise en oeuvre du projet d’indépendance. »

pas du tout d’accord/ pas d’accord d’accord/ tout à fait d’accord / sans réponse »

Etrangement, on ne nous pose pas la question de savoir si notre sécurité d’emploi est menacée par le projet de centralisation porté par la CNCM.

Etrangement, nous ne sommes pas interrogés sur les conséquences en termes de conditions de travail ou de mobilité dans le cadre du projet de Centralisation mené par la CNCM.

Le collectif s’attend à de nouvelles manoeuvres et des tentatives d’intimidations envers les administrateurs, salariés, les sociétaires-clients… tous les coups étant permis, comme la CNCM le démontre au Crédit Mutuel du Massif Central.

Nos Conseils d’administration de Caisses Locales se sont prononcés à hauteur de 94.5% en faveur du projet d’Indépendance du groupe Arkéa.

Plus de 6000 salariés, le 17 Mai dernier, ont témoigné de leur adhésion à l’Indépendance de leur entreprise et de leur volonté de la défendre.

Nous, le collectif de salariés d’Arkéa rappelons que notre priorité reste la préservation de nos emplois, de nos centres de décision sur nos territoires et que seule l’Indépendance le garantit. »

#ArkeaIndependant sur Twitter : @vent2bout, Facebook : ventdebout

21/09/2018 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter