www.media-web.fr

Annick Le Ridant une femme qui s’engage pour les femmes

Annick Le Ridant est une battante. Elle est déléguée régionale chargée de mission au droit des femmes et à l’égalité auprès du préfet. Elle parcourt les Pays de la Loire pour mettre en place ce que le Ministre du droit des femmes préconise.

L' action d'Annick Le Ridant se situe dans la lutte contre les violences faites aux femmes, l’emploi, la formation professionnelle, la santé, mais aussi l’égalité hommes femmes en politique.
« Tous les ministères sont concernés par le droit des femmes .»  Elle était à l’initiative du colloque  Femmes de la terre, femmes de la mer, des métiers, une passion . « C’est une occasion unique de mettre en avant ces forces vives mais discrètes que sont les femmes dans les secteurs agricole et maritime », explique Annick Le Ridant.

Lorsque nous l’avons rencontrée elle rentrait de Mayenne  où elle  était allée voir des  exploitantes agricoles. Demain elle reçoit des femmes qui ont un projet d’entreprise. En effet le souci pour les femmes, à la différence des hommes, « c’est le réseau »  et en matière de réseau  Annick Le Ridant, elle connaît. « Il faut aider les femmes chefs d’entreprises. »  Même si son côté « grande gueule » peut  surprendre, à l’analyse sur le long terme  elle dégage une telle énergie que l’efficacité est au rendez-vous.  « Il y a de plus en plus en plus de femmes qui prennent des postes généralement tenus par des hommes comme peintres, soudeuses, carreleurs, maraîchères, il faut les soutenir c’est quelquefois rude. » martèle Annick.
Elle met en place des formations pour les femmes après le congé parental ; elle travaille avec le district de football pour que les mamans soient actrices de la formation des gamins et qu’il y ait plus de femmes arbitres.


 

Les violences faites aux femmes

« Le droit des femmes n'a pas de couleur politique »

« Il faut démystifier les violences faites aux femmes, aller porter plainte. En sport il faut lutter contre la discrimination. On a tendance à reculer sur le droit aux femmes. » Explique Annick Le Ridant. Elle souligne la persévérance de Najat Vallaud-Belkacem. « Le droit des femmes n’a pas de couleur politique, c’est un sujet universel de société » précise la déléguée au droit des femmes.  Elle veut faire bouger les choses :
- salaire égal à diplôme égal
- aménagement du temps de travail
- convention contre les mutilations sexuelles.

Elle est convaincue que si on écoutait d’avantage les femmes, la société irait beaucoup mieux.  Annick Le Ridant se dit être «une femme de réseau pour les femmes ». « Les femmes sont capables de pacifier le débat dans les entreprises comme elles sont souvent les médiatrices au sein de la famille. »
 

Et les femmes en politique ?

Annick Le Ridant a rejoint Rachida Dati et son mouvement À droite toutes car « la parité en politique est encore un vaste sujet.  Amener les états-majors à donner des responsabilités aux femmes c’est très difficile. Ces Messieurs devraient comprendre depuis la nuit des temps derrière chaque grand homme politique il y a une femme et qu’il serait peut-être temps de leur passer les manettes !»

Rachida Dati et son groupe d'élues, militantes et citoyennes
Rachida Dati et son groupe d'élues, militantes et citoyennes
Auteur : JBR | 21/09/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Le Pack 15-30 fait son retour »
Article suivant : « Six aides spécifiques pour les 15-30 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter