www.media-web.fr

Anne Noblat au salon du livre à La Baule présente « La Philosophie des anges»

Anne Noblat propose un livre très particulier, « La Philosophie des anges » des «infos formidables qui peuvent éclairer tant de personnes qui cherchent un sens à leur vie».

Née en 1944 en Loire-Atlantique, Anne Noblat a émigré au Québec. Elle a obtenu une licence de lettres modernes et une maîtrise en création littéraire. Elle a été professeur de français dans des collèges publics et privés. Poétesse depuis son enfance, elle a reçu le prix Piché de l’Université du Québec à Trois-Rivières en 1999 avec son recueil Les Mers blanches. Elle a poursuivi pendant des années une communication avec des anges. Étonnée elle-même, elle a accepté de prendre sa plume, a été leur messagère en faisant fi des critiques à venir. Elle continue ses communications tout en terminant deux autres opus, un roman et un recueil de poésie.

La philosophie des anges

Magnifique témoignage d’un dialogue avec des entités supérieures, ce livre traite des questions que tout le monde se pose, des questions fondamentales qui nous aident à cheminer dans la vie. Ces «hautes énergies » comme elles se nomment, existent bel et bien et nous apportent un éclairage qu’aucun être humain n’est capable de donner. Dépassant les frontières du physique, elles nous révèlent que nous ne sommes pas seuls dans l’univers et que nos expériences, si difficiles soient-elles, ont une raison d’exister. Les thèmes choisis sont ceux que chacun se pose dans le secret de son monde intérieur. Est-ce que Dieu existe ? Qui sont ces êtres supérieurs ? Y a-t-il une vie après la vie ? Comment prendre sa vie en main ? 



 

Entrevue

Anne Noblat
Anne Noblat

 Pourquoi La philosophie des anges Et d’abord qui êtes-vous ?
- C’est toujours un embarras de parler de soi. Je préfère qu’on parle de ce grand sujet qu’est le mouvement de l’esprit au-delà du langage à travers une histoire de vie. À travers cette vie, j’y ai vu un puissant mouvement invisible mais nettement réel me proposer des choix de destin que j’ai acceptés. En plus, ce que je suis, en tant que personnalité m’a aidée à le réaliser. C’est cet ensemble qui m’a conduite jusqu’à aujourd’hui ; mais il faut mentionner que rien ne fut facile, les épreuves ont été nécessaires pour me faire rentrer en moi-même et c’est ce travail en soi qui m’a conduite au-delà du limité, de la barrière du physique si vous préférez.

Pourquoi la philosophie ?
Parce qu’on y parle de ce qui aide à la sagesse, de thèmes qui construisent l’humain dans un individu, ce qui fait qu’il est supérieur à l’animal comme l’amour, l’entente avec les autres, le pardon, la liberté, et tout ce qui aide à la bonne conduite avec soi-même et avec les autres.

Vous parlez souvent de poésie, en quoi a-t-elle été un outil indispensable pour aller vers ces entités ?
J’en ai parlé dans un des tomes de mon livre de La Philosophie des anges : le travail sur le langage, la recherche du mieux, de l’image juste et un rapport honnête et vrai entre moi, l’écrit le met en vers ou non mais ce qu’il cherche et ce que je produisais. Ce n’était pas vraiment une volonté mais une nécessité majeure. La base chez moi pour tout ce que je fais est l’honnêteté.

Ce que vous recevez est une vérité pour vous, il n’y a pas de doutes là-dedans ?
Écoutez bien, il faut savoir qu’à la base tout est fiction. Votre pensée est fiction. Vous développez votre monde intérieur avec ce que vous choisissez, avec ce qui vous convient. C’est un rapport entre ce qui est et vous-même. Ce vous-même qui vient de vos gènes, et de vos mémoires... Vous choisissez tel ami plutôt qu’un autre, tel lieu plutôt qu’un autre, et tel mari plus qu’un autre. Mais ce que vous croyez être un choix par vous-même vient de vous certes, mais obéit aussi à un destin plus grand que vous qui a pour vous un plan, un projet plus large qui vous dépasse. Ce grand œil vous regarde évoluer avec compassion. C’est le but du livre. Il donne à chacun un éclairage sur les raisons de son existence, sur le pourquoi de vos épreuves et de vos souffrances, les talents que vous devez développer car chacun en a et vous renseigne sur le mouvement global de votre étoile dans l’univers.

Comment êtes-vous arrivée jusqu’aux anges ?

Il faut d'abord se représenter une femme ordinaire qui se branche subitement dans l’extraordinaire. Il se peut que quand on excelle dans le meilleur de soi-même, des fragments du ciel arrivent vers vous. Mais d’où demanderez-vous ? Des facultés de l’esprit choisissent de se développer en essayant de saisir ce qui échappe à l’intelligence. En recherchant toujours plus de lucidité, plus d’honnêteté, plus de vérité, ces facultés de développement malgré elles. Les perceptions s’affinent et rejoignent ainsi des coins endormis de notre cerveau. Et comme je parlais de mon travail sur la poésie, celui-ci pousse à l’observation, le regard capte l’essentiel, y trouve du bonheur en recherchant de l’inédit et du meilleur. L’esprit devient alors un « créateur de monde » si on peut dire. Et un jour le résultat nous étonne, au début c’est la chance, le hasard, puis vient le talent et ensuite quelque chose apparaît et qui ne vient pas de soi : «C'est trop bien, trop beau, cela ne peut venir de moi ». Alors on se demande comme Marguerite Duras, qui parle ou comme chez Guitta Mallasc dans Le Dialogue des Anges qui dit la même chose : « ce n’est plus moi qui parle ». Et en ce qui me concerne, j’ai voulu savoir et je suis tombée sur une réponse. C’est tout. Et alors la communication a pu commencer.

Comment voyez-vous cette transcendance, que vous appelez les anges ou les hautes énergies ?
Ils se décrivent eux-mêmes, lisez mon livre.

Mais vous, comment vous les percevez ?

Comme des entités supérieures qui répondent à ce que je demande.

Peuvent-ils parfois refuser de vous répondre ?

Oui bien sûr, souvent quand les choses doivent rester cachées.

Comment se fait le branchement, la connexion, entre eux et vous ?

Par une sorte de télépathie intérieure, je ne peux pas tout vous dire car moi-même je ne sais pas vraiment, il n’y a pas de truc, je n’ai pas de recette, ni de technique particulière, chacun doit découvrir son mode d’emploi pour les contacter. C’est une question de perceptions au-delà du physique. On entend, pas avec des voix mais on entend quand même. Je recopie ce qu’ils me disent textuellement pour ne pas oublier. Le cas de «Tadoussac » est un magnifique exemple… Lisez-le… Je ne suis humblement que le réceptacle d’une info, c’est tout.

Est-ce que cela a changé quelque chose pour vous, votre vision de la vie et votre approche avec les autres ?

Je sais où voulez en venir. Êtes-vous devenue mystique ? êtes-vous tombée complètement dans l’irrationnel ? êtes-vous flyée comme on dit  au Québec ou carrément êtes-vous malade mentale?

Relisez certains poètes et écrivains qui parlent de l’autre côté du miroir, sont-ils tous à mettre en hôpital psychiatrique? Ils parlent d'un au-delà de soi, ou qu’ils reçoivent des fragments du ciel. Accepter ce qu’on ne comprend pas, c’est dur vous savez. Beaucoup en parlent avec des concepts différents mais en parlent. Il est difficile de nommer l’innommable, l’indicible. Le poète comprend bien ce que je veux dire. Aller à l’intérieur de vous-même et vous apprendrez tellement de choses. Le trésor est en vous et pas ailleurs…Soyez à l’écoute et vous serez étonné.

Ce que je voudrais, vous savez, c’est que ce livre, s’il est lu par un grand nombre puisse aider les peuples à se prendre en main et que les acteurs à tous les niveaux deviennent plus  humains et plus justes dans leurs décisions. Sinon à quoi servirait-il? À rien, que la petite histoire de quelqu’un qui a eu une chance inouïe. Une belle histoire, c’est tout. J’ai un grand dessein pour l’humanité. Ensemble allons-y.
 

Pratique :
Jeudi 1er août 10 h 15 -18h30
Journée de dédicace : Centre Leclerc Saint-Brevin-les-pins
Zone d'activité de la Guerche

Le 5 et 6 Août
56 avenue Henri Bertho
La Baule
Le 5 et 6 Août
Lundi 10 h 00 -18 h 30  mardi 10 h 00 - à 10h 30
 

20/07/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « 24e Festival du film britannique de Dinard »
Article suivant : « Festival Kerca Belles Lettres »

Vos commentaires

#1 - Le 02 août 2013 à 11h03 par Valdre Véronique, Caro 56140
Femme admirable qu'Anne Noblat, nous attendions avec impatience cet ouvrage, un compagnon de route à notre Quête quotidienne, et probablement pour les non-initiés une approche toute en pudeur de cette Frontière et cet Ailleurs tellement là ... tout près, et que nous ne soupçonnons même pas... Merci pour ce Nectar que nous allons savourer et nous délecter en toute humilité .... Bon Vent

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter