www.media-web.fr

54 % des électeurs Les Républicains contre le réforme des retraites

Selon l’institut Ifop 54 % des électeurs LR sont contre la réforme des retraites. Ils étaient déjà 49% en janvier. Les opposants se situent surtout en province dans les territoires ruraux.

Les Républicains qui avaient proposé la retraite à 65 ans dans leur programme de la présidentielle n’ont pas été suivis par leurs électeurs puisque leur candidate Valérie Pécresse n’a pu faire mieux que 4,78%.

Eric Ciotti, Bruno Retailleau jouent un jeu dangereux pour les prochaines échéances électorales en soutenant la réforme de Macron et même en durcissant certaines mesures au Sénat.

Les dirigeants des Républicains vont contre l’avis de la majorité de leurs électeurs. Seul Aurélien Pradié s’est logiquement opposé à cette réforme et au soutien suicidaire de la direction du mouvement. Ce dernier voit grossir chaque jour les rangs de ses soutiens, pour la plupart originaires des Gaullistes sociaux. Aurélien Pradié incarne le nouveau visage de la droite populaire. Parce qu'il prenait trop la lumière aux Républicains il a été mis au placard. « Je pense que virer quelqu’un qui vous dérange, ce n’est pas une preuve de rassemblement. C’est un virage, car je reprends une forme de liberté. » A expliqué le député.

Et d’ajouter : « Moi, je ne suis pas un complice du gouvernement et je pense d’ailleurs qu’il y a un danger à ce que notre famille politique devienne une complice conciliante du gouvernement peu à peu.  On est à un moment où il faut que la droite choisisse si elle veut reparler au peuple ou si elle veut l’abandonner, si nous voulons reparler à la France qui travaille dur ou si nous voulons l’abandonner, si nous voulons devenir des macronistes bis ou si nous voulons tracer notre propre chemin. »

Auteur : NG | 10/03/2023 | 4 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 11 mars 2023 à 07h56 par Michel Bailly, Bouguenais
54 % ... des électeurs LR à la présidentielle 2022, soit +/- 1 sur 2 des moins de 5 % exprimés lors de ce scrutin. Question : Ces 54 % sont-ils contre la réforme des retraites ou contre le Président de la République ?
To be or not to be ... that's the question.
#2 - Le 12 mars 2023 à 13h49 par Jean Goychman, GuÉrande
Ce qui est sidérant dans cette réforme, qui porte sur le financement de nos pensions de retraite, c'est le manque d'imagination.
On s'enferme dès le départ dans le maintien d'un système à répartition et un financement par cotisation des salariés uniquement. Comme les salariés sont de moins en moins nombreux par rapport aux retraités, il faut allonger la durée du travail pour rester moins longtemps en retraite.
A aucun moment, on émet l'idée de faire cotiser les robots et les automatismes qui, pourtant, produisent de plus en plus. A un point tel que la conférence des 8/10ème se San Francisco en 1995 prévoyait déja qu'en 2050, seuls 20% de la classe productive aurait un emploi.
Pour les autres, il est plus ou moins prévu un "revenu universel" Financé comment?
Il faudra prendre le problème du travail et du non-travail dans toute sa dimension...
Pour la répartition, nous y sommes tous attachés par ce que le système des fonds de pension ne peut pas fonctionner avec notre monnaie actuelle, sans valeur intrinsèque qui seule, garantirait la stabilité monétaire.
Aujourd'hui les fonds de pension sont trop spéculatifs pour pouvoir avoir confiance en eux. Les choses seraient différentes si la monnaie du compte avait une valeur intrinsèque immuable dans le temps, comme le "franc Napoléon" qui n'a pas bougé durant plus d'un siècle. Comme nos monnaies-dettes sont inflationistes par nature, il faut garder la répartition et trouver une autre assiette de calcul que le salaire des travailleurs. La première qui vient à l'esprit est d'étendre la cotisation à tout l'appareil productif.
#3 - Le 13 mars 2023 à 10h50 par erwan, Nantes
Si les députés LR font cette connerie de voter la réforme des retraites, ils n'auront pas ma voix aux européennes et je ne serai pas le seul. Ils auront des candidatures de division aux sénatoriales. Les électeurs LR se sont radicalisés anti-macron. Vous avez vu comment il parle aux Congolais !
#4 - Le 16 mars 2023 à 16h47 par Roussel, Piriac
Tout le monde aura remarqué le silence des ténors Wauquiez, Morano, Dati etc..
C'est l'échec de Retailleau et Ciotti. Les LR doivent voter la motion de censure.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter