www.media-web.fr

3000 personnes à Rennes pour soutenir Alain Juppé

Alain Juppé a réuni ses partisans hier soir à Rennes. Un meeting qui pour certains manquait d’ambiance, mollasson pour d’autres, un meeting style Juppé, mais faut-il privilégier la forme ou le fond ?

Le candidat a rappelle l’importance de la primaire : « Elle est essentielle cette Primaire, nous le savons tous, ce sera le premier tour de l’élection présidentielle. D’où l’extrême importance de notre mobilisation. Je l’ai déjà dit, et je voudrais que vous aussi, vous le répétiez à chaque occasion : les 20 et 27 novembre, tout le monde pourra voter ! »

Aalain Juppé a évoqué la crise du monde agricole :  «  Comment ne pas penser, d’abord, à la très grave crise que traverse le monde agricole ? Il y a un mois, ici même à Rennes, au salon SPACE, j’ai entendu nos agriculteurs, j’ai perçu chez certains du désespoir, et on en connaît l’issue parfois tragique. Je veux placer cette question au premier rang de mes préoccupations. Nous devons nous donner les moyens d’agir avec efficacité, notamment dans le cadre des négociations que nous aurons sur la nouvelle politique agricole commune. La France a été la première puissance agricole d'Europe, elle doit et peut le redevenir. Je fais des propositions fortes pour y parvenir. »

Il s’en est également pris à François Hollande, « Le Président de la République actuel a érigé la méthode Coué en principe de gouvernement. Incapable d’agir, il se contente de durer en se disant qu’avec un peu de « bol », comme il dit, ça finira par aller mieux tout seul.
Il ose se présenter comme le gardien du modèle français, alors que, par son inaction, par son impuissance, par ses mensonges, il en est le fossoyeur ! Ceux qui expliquent que je veux mettre à bas le modèle français, ce sont ceux-là mêmes qui le détruisent ! »


Le candidat a rappellé que son premier combat sera la lutte contre le chômage, « La première de ces convictions, c’est que le travail donne un sens à la vie. Je veux qu’il y ait du travail pour tous ceux qui en cherchent. Je veux que la France avance vers le plein emploi.
Mon ennemi, c’est le chômage, car il est la source des inégalités, de la pauvreté, de l’exclusion de la vie sociale. Le chômage, c’est la désespérance.
Comment le combattre ? D’abord, en faisant confiance à ceux qui créent des emplois, en permettant à tous ceux qui le veulent d’entreprendre. Je suis heureux de constater que la génération actuelle le souhaite ardemment. L’Etat doit offrir à chacune et à chacun les meilleures conditions pour exercer cette liberté.
Je veux donc libérer le monde économique des carcans qui l’entravent. Baisser les prélèvements qui pèsent sur les entreprises et les investissements, c’est ce qui a permis dans toute l’Europe de revenir au plein emploi :

 Diminution de la fiscalité qui pèse sur les entreprises,

 Réforme du droit du travail,

 Libre négociation du temps de travail,

Smic à zéro charges patronales dès 2017,
Allégement de 2 milliards d’euros des charges pour les indépendants et de 600 millions pour les services à la personne.

Tout cela, nous n’avons pas osé le faire avant 2012 : je le ferai dès le début du mandat.

C’est aussi pour faciliter la création d’emploi que je veux mettre en place un « CDI sécurisé » : aujourd’hui, 85% des embauches se font en CDD. Si les conditions d’une rupture éventuelle du contrat sont définies par avance, l’employeur n’hésitera plus à recruter, et le CDI redeviendra la norme. »

Il a également proposé un « droit à l’erreur » pour les entreprises dans leurs relations avec l’URSAFF. « Nul n’est censé ignorer la loi : mais quelle petite entreprise, quel artisan peut être au courant de toutes les lois, de tous les décrets et de toutes les circulaires, lorsqu’ils sont innombrables et qu’ils changent tout le temps ? »

L'ancien Premier ministre, actuellement favori des primaires dans les sondages d'opinion a conclu, « Peuple de France, il est temps de te ressaisir et de reprendre confiance ! J’ai choisi l’optimisme. J’ai choisi l’espérance. Vive la Bretagne ! Vive la France! »

Auteur : CM | 20/10/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « Passage à l’heure d’hiver : appel à la plus grande vigilance ! »
Article suivant : « Les Verts de la région Pays de la Loire demandent aux communes d’accueillir les migrants dignement »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter