www.media-web.fr

29 mai 2005, dignité et patriotisme

Cécile Bayle de Jessé, tête de liste Debout la France aux élections régionales pour les Pays de la Loire, a souhaité faire partager un communiqué commémorant le dixième anniversaire du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l'Europe.
Cécile Bayle de Jessé, Nicolas Dupont Aignan
Cécile Bayle de Jessé, Nicolas Dupont Aignan

Il y a 10 ans, au soir du 29 mai 2005, la France renouait avec son Histoire en rejetant le traité établissant une Constitution pour l’Europe. La Sarthe, ce jour-là, à l’image de la France, a choisi le « non ». Cet acte, la France le faisait avec courage et lucidité alors que tout était mis en œuvre, par intimidation et bourrage de crâne, pour qu’elle ne soit pas éclairée sur les enjeux de ce vote.

Oui, ce jour-là, le peuple de France a su se faire entendre et montrer la voie aux autres peuples européens par le refus d’une Europe réduite à une zone de libre-échange, démantelant les industries nationales laissées sans protection face aux concurrences inéquitables de la mondialisation sauvage et détruisant toute politique étrangère indépendante. 

Oui, ce jour-là, le peuple de France a su être à la hauteur de son rôle de porte-parole des Nations qui se lèvent pour en finir avec l’effondrement de leur politique sociale, les délocalisations et le chômage omniprésent. 

Cependant, il faut admettre que, dix ans après ce « non », les institutions européennes comme les autorités nationales l’ont nié, s’essuyant les pieds sur la volonté des peuples, avec des traités de substitution. 

Non, les institutions européennes n’accordent aucune importance aux avis des français et de leurs peuples amis, obsédées par l’édification de leur vaste marché sur les fantômes des Nations.

Non, l’oligarchie qui s’accroche au pouvoir par tous les moyens, y compris les plus vils, n’a que faire d’une France préservée des malhonnêtetés de la globalisation, d’une France florissante et surtout d’une France où le peuple a son mot à dire.

Les Français se sont levés il y a 10 ans, les Français continueront de se lever pour dire NON à cette Europe technocrate et ultra-libérale et dire OUI à l’Europe des Nations, en se faisant les défenseurs des pays libres et indépendants car, selon le mot du Général de Gaulle, « Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde. »

 Cécile Bayle de Jessé

31/05/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Pascal Noël-Racine est le nouveau président du Parc Naturel Régional de Brière »
Article suivant : « Xavier Bruckert quitte la présidence du MoDem 44 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter